Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si l'on en croit certaines alertes, les utilisateurs sentent le poids de la responsabilité sur leurs épaules, d'où des choix bien compliqués.

Le temps tourne à l'orage ! Et de ce fait, des petits avertissements arrivent dans les boîtes aux lettres en ligne : prenez vos précautions ! Sous entendu, si l'orage détruit votre box, ce sera pour vous ! Certains opérateurs ne sortent pas de cette audacieuse mise en garde. Etrange attitude, d'autant plus que les boîtiers d'accès ne sont pas nouveaux, et les orages non plus.

Fondamentalement, les boîtiers restant la propriété des opérateurs, la logique serait qu'il leur appartienne de les protéger. Tout comme un compteur d'électricité, que le fournisseur, EDF ou autre, se devra de réparer ou de changer si le coup de foudre lui est fatal. Par ailleurs, il existe des composants pour protéger des équipement électroniques de la plupart des agressions d'une nature foudroyante. Et s'ils ne sont pas suffisants, compte tenu des millions de box installées en France (comme ailleurs), il serait utile que les services de R&D dont l'industrie ne cesse de vanter les mérites, concoctent ce qui rendrait sans effet toute colère du ciel. Et que les box en soient pourvues, naturellement. Certes, on peut demander aux utilisateurs de se doter de connecteurs d'alimentation et de connexion protégés, mais cette attitude confirme la volonté de placer les responsabilités dans le camp du client.

Mais au-delà de cette considération du premier degré, il apparaît aussi une conséquence induite de ces avertissements. Un boîtier d'opérateur sert bien sûr à son utilisateur pour surfer sur le net, télécharger des films ou de la musique, envoyer et recevoir des courriels, etc. Mais il sert aussi à ce consommateur lorsqu'il il est absent, pour gérer son énergie, piloter certains équipements connectés, et parmi eux, les systèmes de surveillance dédiés à toutes les facettes de la sécurité, anti-intrusion incluse. Quand revient le temps de l'été et celui des vacances, la box sort donc de son rôle très souvent plutôt distractif, et endosse celui de protecteur du patrimoine. Le summum de cette réalité est atteint quand un système de sécurité connecté et les clauses d'assurances qui lui sont associées s'avèrent suspensives si l'installation est hors connexion. Ou bien le boîtier de FAI est déconnecté (électricité et ligne) et ne sera naturellement pas vulnérable en cas d'éclairs et de tonnerre. Mais alors, les voleurs pourront entrer sans frapper. Ou bien il est connecté, et gare aux conséquences si le ciel devient menaçant. Il est même possible de s'interroger à propos de l'imbroglio qui surgirait d'un vol commis alors qu'un orage aurait rompu la connexion indispensable pour une couverture contre les cambriolages couplant surveillance en ligne et indemnités.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS  

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Télécoms, #- C'est un avis

Partager cet article

Repost 0