Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En dépit des conséquences du confinement, de la fermeture de nombreux établissements du commerce, non seulement l'heure est à la poursuite de l'info, mais aussi à une certaine prise de recul.

 

- DVSM, 25 mars 2020. Confinés pour 1, 45, 90 jours ou plus ne veut pas dire confiné pour toujours. Bien sûr, un peu comme lorsque surviennent des conflits armés, la situation d'après les événements sera irrémédiablement modifiée. Il en sera ainsi de cet épisode cataclysmique du Covid 19. Non seulement les repères appuyés sur les faits, chiffres et comportements "d'avant" sont d'ores et déjà presque effacés et d'une utilité très modérée, mais de surcroît, l'épidémie aura aussi fondamentalement fait évoluer des pratiques, des réflexes, des préférences, des attitudes, tant dans l'industrie, la distribution et chez les consommateurs. L'onde de choc sur l'économie aura un impact difficile à évaluer dans sa forme comme dans son ampleur, tout en induisant des conséquences sur au minimum un moyen terme, voire davantage. Malgré cela, les marchés, et en particulier ceux qui concernent les usages numériques et ceux du domaine des loisirs, du fait du caractère international de l'épidémie, se vivent sans grande synchronisation, ce qui va se poursuivre et même s'amplifier puisque des zones du globe vont sortir avant d'autres de la contagion. Il reste donc essentiel d'observer l'évolution du paysage économique, et de profiter de cette immobilisation forcée pour jeter un regard avec plus de recul que jamais sur l'univers. Même en temps de guerre, celle-ci serait-elle contre un virus, la vie de l'info continue. Y.D.

 

Tag(s) : #- A la Une, #- C'est un avis

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :