Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils sont sûrs de leurs affirmations, enfin presque, et terrorisent les esprits.

 

Pour le moment, c'est un calme relativement plat du côté des ondes, celles des smartphones, celles du Wi-Fi, celles du Bluetooth, celles qui pourraient tuer, ou au minimum engendrer des pathologies plus ou moins sérieuses. L'été et les automobiles ont pris la relève dans les angoisses médiatisées. La saison chaude, parce qu'avec des phases de soleil suivies d'averses, les herbes dites mauvaises poussent à qui mieux-mieux. Il faut désherber ! Et c'est justement en cette période favorable aux croissances sauvages que l'Europe choisit de statuer sur la prolongation ou non de l'usage du fameux glyphosate, efficace mais cancérogène "probable". Donc, pas certain. Les experts se partagent en deux tendances, ceux qui sont sûrs du pire, et ceux qui démontrent que rien n'est... démontré. En clair, un lobby cherche à convaincre au profit de ceux qui veulent continuer à vendre le célèbre Roundup et ses me-too, un autres propage le message de ceux qui ambitionnent d'imposer leurs désherbants réputés inoffensifs.

 

Côté automobile, c'est Daimler, et concrètement Mercedes, qui soudain entre dans un club inauguré par le groupe Volkswagen. Logiciels coquins pour déjouer les pièges des contrôles techniques en bandoulière, ce nouveau venu, qui adhère par effet induit à un autre club, celui des menteurs, n'est pas loin d'étayer l'idée selon laquelle tout le monde a fait la même chose. On se croirait en politique. Particules fines et grosses ficelles composent un paysage dans lequel le consommateur à du mal à croire qui que ce soit.

 

L'ennui, dans cette situation qui prolifère, vient du vocabulaire utilisé. Utilisation non innocente, à coup sûr. Pourquoi l'adjectif "probable" vient-il se glisser un peu partout, supprimant toute notion de certitude, et confirmant en revanche la... certitude d'une entourloupe, soit d'un côté, soit de l'autre, peut-être même des deux ?

 

Côté ondes hertziennes, en clair tout ce qui est transmis sans fil, le calme actuel ne durera certainement pas. Aucune nocivité n'a jamais été réellement démontrée, mais à tout hasard, des normes ont quand même été établies. Et dans la foulée, des procédures variées pour mesurer les champs émis par les mobiles apparaissent, tout comme pour mesurer la consommation des équipements électroniques, comme les téléviseurs, par exemple. De cet immense brouhaha pseudo technique, dans lequel cette vérité dont on abuse tant qu'elle devient mensonge est omniprésente, naît au moins une certitude : le client ne croît plus à rien.Ou il penche pour ce qu'il croit devoir penser. Une certitude qui se conforte dans la conviction que l'on ne sait pas tout, et quand on ne sait pas, le silence serait d'or.

 

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel

Partager cet article

Repost 0