Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toujours presque reléguée dans son rôle de produit assis entre deux fauteuils, la tablette a entamé 2020 sur un rythme plutôt morose. Mauvaise pioche !

- DVSM, 05 juin 2020. Le premier trimestre de l'année en cours se traduit pour les tablettes par un repli presque sévère de 9,6%* au niveau mondial. Cette décroissance a été observée pendant une période encore très peu impactée par la crise du coronavirus. Elle place cependant cet équipement de la famille communicante à un niveau modeste, seulement 8,8 millions de pièces ayant été vendues lors des trois premiers mois de l'année. Qui plus est, cet objet a enregistré des glissades à la limite inquiétantes dans certaines zones géographiques. Si pour l'Europe de l'Ouest, les ventes ne se sont repliées que de 5,7%, les autres régions de l'ensemble EMEA essuient un recul de 16%. On s'accroche...!

Les ventes sont concentrées entre deux leaders, Samsung et Apple, qui se tiennent par la barbichette avec respectivement 2,16 (24,5% de PDM) et 2,10 millions de pièces vendues (23,8%). Avec le troisième et lointain larron, le célèbre chinois Huawei (12,3% de parts de marché), l'affaire est entendue pour plus de 60% des cessions aux utilisateurs. Dire que les concurrents, et notamment ceux qui, dans les statistiques figurent sous l'élégante appellation "autres", se replient est insuffisant, ils plongent. Oscillant entre des notebooks qui tiennent bon et des formules ultra-portables séduisantes, la rôle de la tablette reste difficile à définir. Ce qui ne peut se solder que par des scores sans saveur.  

* Chiffres : Gartner.

 

 

Tag(s) : #- A la Une, #- Repères et chiffres

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :