Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas facile d'être capitaine quand la boussole ne marche plus, lorsque le compas s'affole et que les bulletins météo ne s'attardent plus que sur les coups de tabac déjà essuyés.

- DVSM, 14 janvier 2021. Nous voici au cœur d'un début d'année, saison propice à la découverte et l'analyse des statistiques. A défaut de se montrer capables d'éclairer l'avenir de la moindre lueur, les scores, les succès, les déconvenues, les tendances peuvent au moins servir à ne pas agir sans repères solides. Si cela n'est pas toujours utile, intellectuellement, c'est plus confortable. En 2020, la désarticulation de tous les marchés, sur tous les continents, a totalement bouleversé la donne. Et alors que 2021 s'engage vers un avenir plus que jamais plein d'incertitudes, le virus et ses variantes étant plutôt à l'offensive qu'en début de déroute, bien malin celui qui, à quelques jours, quelques semaines, quelques mois, peut sans risque de se tromper (ou plutôt, d'être trompé) décider d'options déterminantes. D'autant qu'outre des informations fortement déstructurées, la situation et ses motifs d'inconfort ne s'arrêtent pas là.

En effet, les pièges guettent les plus audacieux comme les plus prudentsLe seul exemple, touchant une part colossale des ventes de consommation, est celui de l'alimentaire. Assurément, virus ou pas, tout le monde mange chaque jour. Donc, en principe, pas de problème, dans les stats sur ce qu'avec beaucoup d'élégance les pros baptisent le "food", tout est bon. Faux...! Car depuis des mois, les restaurants ne servent plus un seul des millions de repas que quotidiennement, viennent prendre dans leurs établissements, le midi pas loin du travail (tout le monde ne dispose pas d'une cantine d'entreprise*), ou le soir pour dîner, entre amis, après le cinéma (lui aussi fermé), pour honorer l'invitation faite lors d'une rencontre qui suppose une suite... Néanmoins, tout le monde a mangé. Comment, dans ces conditions, savoir qui, où, comment, non seulement pour hier, mais surtout pour demain...? Le bond très soutenu des ventes de notebooks au cours de 2020 et en particulier au quatrième trimestre est-il durable, préfigure-t-il un trou d'air périlleux, ou un autre scénario...? 

La survie des acteurs du commerce réserve aussi son potentiel d'interrogations. Dans un marché en régression, mais avec des participants qui ont disparu, certains peuvent enregistrer des croissances en total opposition avec les tendances générales. Rarement, peut-être jamais, de telles incertitudes avaient émaillé le travail de bien des acteurs de la vie économique. Pourvu que cela ne dure pas...

* La vision du "restaurant" dans les mille et un propos véhiculés de-ci de-là démontrent une vue très inappropriée, un peu parisienne, des réalités. Sait-on, dans les rédactions des médias dominants, combien d'artisans allaient chaque jour prendre leur repas de mi-journée dans les innombrables restaurants locaux (et proposant leurs menus ouvriers), une pause du déjeuner dans la pose d'un carrelage, d'une toiture ou d'un écoulement de pluviales, qui n'a que peu de rapport avec les prolongements tardifs suite aux sorties de théâtres...  

 

 

 

A propos : le blog DVSM, Distribution, Ventes & Services Magazine™ est le plus ancien outil d'information dédié exclusivement aux professionnels de la distribution des équipements et des services de loisirs électroniques et numériques. Fondé en 1979 sous le titre "Vente", et ayant adopté le nouveau titre DVSM à l'occasion de l'an 2000 (auparavant, Vente Electronique, Vente Informatique, etc.). Actualité, analyses, documents s'y retrouvent sous la forme de ce blog sans publicité. Réagir, nous contacter : dvsm.edition@orange.fr . 

Tag(s) : #- A LA UNE, #- Repères et chiffres
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :