Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les vieux disques techniquement supposés obsolètes sont devenus des collectors. Comme à l'occasion de tout déménagement, ce qui pourrait partir vers l'enfer de la poubelle s'en va au paradis des passions.

- DVSM, 29 novembre 2020. On les aurait bien envoyés à la déchetterie...! Mais cela aurait été un immense gâchis. La station de radio de l'héroïque jeunesse du baby-boom a quitté voici déjà quelques temps son adresse de la rue François Premier à Paris pour intégrer des installations toutes neuves dans le 15ème arrondissement. Depuis sa création en 1955, la station avait constitué un véritable trésor, au fur et à mesure de l'enrichissement de sa discothèque. Une première partie de ces disques, pour beaucoup proches d'une valeur légendaire, avaient été vendus aux enchères le 31 mars 2019.

Voici venue l'heure du coup d'envoi d'une seconde initiative du même ordre. Proposés aux amateurs et collectionneurs, ce sont quelques 3500 disques (puisés dans les 70.000 de la discothèque complète) qui vont rejoindre les collections d'amateurs. Des vinyles répartis dans plus de 10 styles musicaux, de la chanson française aux bandes originales de films, du jazz au blues ou encore la soul, cette vente s’adresse à tous les amoureux de la musique, de l’amateur le plus simple aux plus férus des collectionneurs. Répartis en 331 lots et 19 catégories,c'est  un éventail de pépites musicales proposé dont une sélection importante de 45 tours et d’EPs (Extended Play) réunissait tous les genres musicaux, des plus populaires aux plus pointus. L'attrait d'une telle vente aurait-il été le même sans le "revival" du disque analogique...? Ce dernier ne fait cependant que donner encore plus de vigueur à cet élan, l'objet de collection réussissant ici l'improbable réunion entre passé glorieux et actualité très présente. 

 

Tag(s) : #- A LA UNE, #- INSOLITE...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :