Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alors que les préoccupations les plus immédiates se concentrent sur une fin d'année plombée par une grande incertitude, le rendez-vous du monde agricole, nouvelle victime du coronavirus, confirme le caractère particulièrement durable de la crise.

- DVSM, 13 octobre 2020. Laconiquement, l'organisateur du Salon de l'Agriculture vient de souligner que, compte tenu de la situation sanitaire, il n'était pas possible de poursuivre la préparation du salon qui devait se tenir à Paris, Porte de Versailles, du 27 février au 4 mars 2021. On se rappelle qu'en 2020, après un maintient du premier tour des élections municipales, contre toute logique et contrairement à ce que la prudence aurait suggéré, le Salon Agricole avait été contraint d'annuler sa dernière journée. L'annulation de l'édition 2021 résonne donc comme une sorte de symbole, la boucle d'une année étant bouclée... La plupart des grands salon du début de l'année prochaine sont déjà ou annulés, ou annoncés sous des formules virtuelles, maigres et peu efficaces versions de consolation, initiées pour ne pas rompre d'une manière plus nette la continuité.

Cette cascade de renoncements est de nature à inquiéter l'ensemble du monde de l'économie. L'ombre portée de la contagion qui se projette désormais sur plusieurs mois ne peut que laisser augurer d'une longue, et surtout totalement indéterminée, situation qu'il n'est pas exagéré de qualifier de catastrophique. Rien ne laisse entrevoir un heureux épilogue pour ne serait-ce que le moyen terme, à propos d'une contagion et de pathologies pour lesquelles, hormis les masques, aucun remède n'est pour l'heure ni disponible, ni en voie de mise en oeuvre. Bien maigre consolation, cette annulation nous épargnera le spectacle parfois assez pitoyable de ces politiques venus faire leur promo près du cul des vaches. Finalement, on aurait préféré les revoir une fois encore. 

 

Tag(s) : #- A LA UNE, #- Expos et salons

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :