Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une énième offensive, aux frais de la collectivité, vient d'être engagée pour une reconquête commerçante bien chevaleresque de nos rues et avenues. Une fois encore particulièrement loin des réalités.

- DVSM, 15 septembre 2020. Pour vivre, un établissement commercial doit avoir des clients. C'est bien parce que les consommateurs ont quitté les magasins installés en ville que le commerce qui y existait a dû jeter l'éponge. Les très faibles chances de succès des réouvertures forcées, aidées et sollicitées, sont hélas confrontées à ce principe simple. Faciliter la réouverture de commerces urbains en usant de mesures intéressantes n'est autre que la facette trop facile d'une telle initiative. Quelques plans sur la comète, un peu d'argent public, et hop...! En revanche, elle ne garantit nullement l'apport d'un flux de clientèle suffisant pour assurer la pérennité des nouveaux venus. Des expériences comparables dans un passé récent se sont d'ailleurs souvent conclues par des échecs aussi secs que prévisibles. Les "heureux" élus à ce renouveau devront-ils intégrer la part "casse-pipe" du cheminement qui pourrait leur être proposé…?

Depuis quelques jours, c'est en effet à l'amorce d'un épisode supplémentaire de ce feuilleton sans fin que nous assistons. Feuilleton qui s'accompagne d'un autre volet, autoritaire jusqu'à la bêtise. Instruction est donnée aux commis de l'Etat pour tout faire pour interdire les créations de nouveaux "grands commerces". Croustillante directive à l'heure où, conditions générales de vie du commerce en France et dans le monde occidental aidant (incidences de la démographie, des parts de marchés acquises par le commerce en ligne…), les temps sont plutôt à la réduction des surfaces, d'autant plus que les conséquences de l'épidémie, (et en France, des suites -et pertes d'exploitation- de saisons avec grèves et gilets jaunes) viennent se conjuguer avec la situation générale.  L'idée selon laquelle les aides aux créations en centre-ville et le blocage en périphérie créeraient les conditions suffisantes pour faire revenir rapidement les foules dans les avenues et les rues aujourd'hui désertée, reste du domaine de l'illusion.Y.D.

 

Tag(s) : #- A LA UNE, #- TOUT LE COMMERCE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :