Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non contents de semer la terreur à propos d'ondes électromagnétiques qui, jusqu'à ce jour, n'ont provoqué aucune épidémie, les "antis" franchissent le pas avec une question qui agace: à quoi ça sert…?

- DVSM, 28 septembre 2020. Oui, il y aura bien des utilisateurs qui se serviront de la 5G pour regarder des films pornographiques dans des endroits peu orthodoxes. En outre, toutes les innovations, même les plus extraordinaires, ont engendré, engendrent, et engendreront des usages pervers, parfois même destructeurs ou propres à semer le mort. Aurait-il pour autant fallu se passer des chemins de fer parce que des trains ont déraillé, des avions parce que des aéronefs se sont écrasés, de l'électricité parce qu'elle a tué Claude François, de l'imprimerie parce que des appels aux meurtres ont été couchés sur papier, de la photographie parce qu'elle a saisi la femme de d'Hector embrassant ce coquin de Léonard, de la radio parce que des terroristes s'en servent pour organiser des massacres, des couteaux de cuisine parce que des individus innocents s'en sont fait planter un dans le ventre…?

La réponse à la question initiale est extrêmement concise. La 5G va servir à faire tout ce qui n'était pas possible avec les standards précédents, GSM, Edge, 3G, 4G… Mais encore…? Si des idées naissent, circulent, attisent les conversations, il faut avoir en mémoire que les différentes inventions en matière de télécommunications ont toutes fait émerger des usages auxquels personne ne s'attendait. Avant la mobilité, le Minitel, outre les horaires de trains et d'avions ou les films à l'affiche des salles obscures, largement prévisibles, a permis l'éclosion d'un premier acte du commerce en ligne, de services bancaires très étendus, sans oublier de jeux et même des célèbres  applications "roses". Si le GSM a libéré du fil et du point fixe tout individu voulant converser avec autrui, y compris sans savoir où se situait son correspondant, sur le trottoir d'en face ou à l'autre bout du monde, il a aussi fait apparaître une révolution embryonnaire de la photographie. La 3G a permis la création du smartphone et avec cet attelage improbable, les réseaux sociaux, magnifiés ensuite par la 4G. Qui, avant ces étapes, et hormis certains développeurs déjà à l'ouvrage, avait osé prophétiser des usages aussi innovants, juste à la lecture des aptitudes de ces évolutions de la téléphonie...? De la 5G, des initiatives inattendues ne manqueront pas davantage d'être prises, très au-delà de ce que l'on attend des débits élevés dans de multiples domaines où la transmission de données sera plus souple et donc mieux exploitée. En outre, les détracteurs qui ne cessent de disserter à propos des rayonnements supposés nocifs, ne doivent pas oublier d'intégrer à leurs sombres prophéties des éléments allant totalement à l'encontre de ce qu'ils déplorent. Par exemple, le fait de transmettre une musique ou un film beaucoup plus vite qu'en 4G réduira d'autant la durée de ces émissions d'ondes qui les effrayent. Dans ce sens, le Président de la République a évoqué la culture amish. Ceux qui la connaissent mal pourront la découvrir en téléchargeant, en quelques secondes en 5G, le très beau film "Witness", avec Harrison Ford et une musique sublime (aussi ici) de Maurice Jarre (le père de Jean-Michel).

 

Tag(s) : #- A LA UNE, #- Télécoms

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :