Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bon nombre d'équipements n'ont plus le vent en poupe dans l'univers électronique. Dans l'industrie, des pistes s'explorent, et laissent entrevoir de l'inédit propre à raviver les tentations.

- DVSM, 27 août 2020. Il est difficile d'y voir clair dans les évolutions des marchés, compte tenu des lourdes perturbations découlant de l'ambiance sanitaire internationale. Cependant, des replis dans les ventes, probablement liés à la saturation, s'ajoutent à ceux liés à la conjoncture. C'est pour l’œil (mais pas "à l’œil") que des développements sont menés très activement de-ci de-là, certains méritant une certaine attention. Ainsi, Innolux*, l'un des principaux fabricants mondiaux d'écrans LCD, qui sert d'ailleurs en composants de nombreuses marques fort connues, vient de dévoiler des écrans capables de s'enrouler. Déjà, LG avait montré il y aura bientôt deux ans, un prototype de ce genre, sans qu'aucune commercialisation ne soit intervenue depuis. Mais cette création était dans une configuration plutôt haut-de-gamme, et surtout, dans un concept avec une base finalement assez encombrante, alors que rouler un écran suppose plutôt la recherche d'un gain de place. Ce que semble avoir atteint la firme Taïwanaise, dont le 55 pouces est clairement dédié au segment de l'adressage public (conférences, symposiums, salons, show-rooms...), et dans une configuration rappelant celle des écrans "toile" eux aussi enroulables, outil classique des conférenciers.

Plus étonnant, mais qui pourrait créer un petit bouleversement dans des créneaux comme celui des smartphones, voici d'autres écrans dans lesquels pourraient être intégrés des... capteurs d'images...! Ce qui changerait tout dans des usages tels que les "face-time" ou similaires et autres vidéo conférences, permettant enfin un véritable regard face à face, pour ne pas dire les yeux dans les yeux, entre interlocuteurs. Au-delà de cette facette un peu petite histoire, cette combinaison pourrait autoriser des exploitations autrement plus vertigineuses, dans la surveillance et la sécurité... 

* Firme taïwanaise de plus de 50.000 salariés, qui avait il y a quelques années fusionné avec d'autres spécialistes des écrans, dont la société Chi Mei Optoelectronics.

 

Tag(s) : #- A LA UNE, #- DEMANDE RÉFLEXION !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :