Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On peut réellement parler de séismes. Les mobiles de l'univers numérique communicant le plus répandu vont détecter les tremblements de terre.

 

- DVSM, 12 août 2020. A quoi peut bien servir une telle application…? En effet, lorsque l'on est soumis aux terribles effets de secousses telluriques, inutile d'avoir recours à un smartphone pour s'en apercevoir. Sans secousse, en revanche, pas de raison de paniquer. Et les séismes étant par définition toujours imprévisibles, la fonction préventive ne fait pas vibrer les motivations. Tout cela est à la fois vrai, mais aussi partiellement faux. En effet, si les séismes, reconnus comme prévisibles mais sans aucune indication possible du moment où ils se déclencheront, ne peuvent faire l'objet d'une prévision sur le long terme, ils s'accompagnent de signes avant-coureurs souvent suffisants pour permettre des réflexes salvateurs. Ceci est en particulier le cas dans les zones réputées sismiques, comme la Californie. Et c'est pour cette région que le service d'Android a été initialement conçu, en association avec des dispositifs de surveillance déjà développés par des institutions locales.

 

Ce genre de veille n'étant pas opérationnel sur toute la surface du globe, l'OS de Google a par conséquent étendu la portée de son dispositif, en s'appuyant sur la colossale base que constitue l'ensemble des utilisateurs d'Android. Ainsi, surveillance et alertes peuvent se propager pour tous les individus, où qu'ils se trouvent à la surface du globe. Cette initiative va aussi ouvrir la porte à une observation mondiale des mouvements de la croûte terrestre. On imagine facilement que d'ici quelques années d'informations recueillies, l'analyse géographiquement et dans le temps va pouvoir progresser, et l'efficacité des mesures préventives également. Ces mesures ne se résumant pas à l'évacuation in-extremis de populations des maisons, immeubles et autres édifices. Une cartographie devrait aussi permettre de mieux gérer l'utilisation des règles de construction parasismiques, et d'établir des éléments planificateurs allant des dispositifs d'intervention aux structures d'urbanismes susceptibles de réduire les risques et faciliter les dispositifs d'intervention post-séismes.

 

 

Tag(s) : #- A la Une, #- Techniques, techno...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :