Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Peur de l'obstacle, préparations défaillantes, légère inconscience...? L'Hexagone se retrouve pris en étau entre des pressions qui montent et des réactions qui tardent. 

- DVSM, 15 juillet 2020. Les très mauvais esprits ont déjà exprimé leur conviction. Pourquoi pas de masques obligatoires immédiatement dans les lieux fermés ? Peut-être bien tout simplement parce que ces protections élémentaires sont moins disponibles qu'on l'imagine. Après la spectaculaire pénurie des débuts du coronavirus, les approvisionnements avaient finalement atteint un niveau correct au moment où, épidémie s'estompant, ils étaient moins indispensables. Au point d'ailleurs que les surstocks commençaient à prendre la poussière en TG et à se faire une place médiatique dans les gazettes. Ces masques tant désirés ne trouvaient plus preneurs.

Mais de tous côtés, le virus soudain, contre-attaque. Enfin, "soudain", pas tant que cela. Depuis quelques semaines, on le voit grignoter du terrain, mondialement. Saison estivale ou pas, la chaleur ne lui fait guère la guerre. Les spécialistes de la santé semblent enfin unanimes, il faut des masques notamment dans "les lieux fermés... confinés", ce qui pour l'essentiel se traduit en langage simple par "dans les magasins", le petits, les moyens, les grands. (Le sujet est bizarrement en suspens en ce qui concerne ces marchés où les consommateurs sont en rangs serrés ce qui, même sans un toit en dur, fait naître une proximité probablement risquée). Dès lors, pourquoi ne pas tenter de tuer dans l’œuf cette contamination clairement détectée...? Pourquoi ne pas imposer tout de suite ces masques dans les espaces clos...? Ceux qui rétorquent que c'est tout simplement parce qu'il faut une nouvelle fois du temps pour les rendre largement disponibles flirtent avec le mauvais esprit déjà soupçonné.

Et la relance économique, c'est pour quand...? Le Président de la République vient très officiellement de confirmer qu'elle serait puissante. Bravo...! Mais quand, et concrètement, grâce à quelles mesures...? On le saura. Un jour... Rappelons qu'outre-Rhin, cette relance de la consommation est déjà en marche depuis près de deux semaines, avec notamment une baisse effective de la TVA sur tous les produits. En attendant, la période des soldes s'ouvre, visant un public qui, compte tenu de ce qu'il apprend des risques sanitaires, pourrait bien éprouver quelques hésitations à se diriger vers les galeries marchandes et autres lieux de commerce. 

 

Tag(s) : #- A la Une, #- C'est un avis

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :