Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alors que le plus modeste notebook permet promptes navigations et digestions des données, bien des box d'opérateurs et de FAI se traînent et exaspèrent. Des rides néfastes pour l'écran du salon aux ambitions interactives.

- DVSM, 27 mai 2020. Vous allez voir ce que vous allez voir. Juste un peu de patience, et surtout si la télécommande a été sur un service et que surgit l'envie de revenir, de sortir. Fastidieux...! Les utilisateurs, profanes par définition, n'ont aucune raison de comprendre pourquoi, lorsqu'ils cherchent à aller au-delà des fonctions élémentaires de choix de chaînes, la box qu'ils payent chaque mois (avec les services inclus) met tant de temps à réagir aux commandes qu'ils émettent. Peu sensible sur la sélection des chaînes, ce défaut devient particulièrement agaçant dès qu'il s'agit d'exploiter les offres de rattrapage (programmes en différé ou "replay", l'incontournable anglicisme) et autres variantes des menus. Cette mollesse leur est d'autant plus mystérieuse que leur PC, de son côté, gambade alerte et sans retenue, si bien sûr le débit local est à la hauteur, ce qui est de plus en plus souvent le cas. (Sans attendre la fibre, un correct VDSL2 offre en général une fluidité excellente et suffisante). Mais avec la box, c'est un autre sujet.

 

Voilà qui est fâcheux, alors que la télévision au sens le plus large (linéaire, payante, enrichie de fonctions nouvelles, etc.) essuie des revers de plus en plus fréquents dans les pays dits "avancés". En réalité, de nombreuses box, y compris chez des opérateurs de renom, sont encore des équipements particulièrement rudimentaires qui, si on les compare aux notebooks déjà évoqués, font apparaître des différences du même ordre que celles qui séparent une rame de TGV du chariot de gare électrique seulement destiné aux allers et retours sur le quai. Certes, pour les opérateurs qui, d'une manière générale, vendent du "triple play", un parc de décodeurs représente une lourde immobilisation. Mais c'est aussi une mauvaise pioche. La box qui est un outil de production d'activité pourrait devenir un handicap par ses faiblesses. Une cadence de tortue incite les utilisateurs à se déporter vers d'autres solutions, l'une d'elles étant le simple cordon HDMI qui permet au petit ordinateur de faire équipe avec le beau téléviseur du salon, consommation de vidéos YouTube (qui apparaissent et se laissent remplacer en un clin d'œil) ou du même genre à la clé. On a vu des restaurants où les meilleurs chefs ont perdu leurs convives, las de supporter des chaises bancales ou des couteaux mal aiguisés.

 

Tag(s) : #- TV-Radios-Medias-Net, #- A la Une

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :