Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Heureux ceux qui ont eu la chance de passer juste avant la tempête...! Alors que les interdictions de gros rassemblements se voient prolongées, rares sont les éditions 2020 qui résistent encore.

- DVSM, 27 avril 2020. Même déjà reportés, les événements qui semblaient avoir encore quelques chances de se tenir au cours de l'année présente sont rares à ne pas chanceler. Si une tendance au déconfinement se propage sur le Vieux Continent, rien ne se desserre dans les mesures restrictives dès qu'il est question d'attirer un soupçon de foule. En outre, les décisions des autorités sont prises avec une grande disparité dans les dates. Il suffit d'observer l'évolution des dispositifs chez certains voisins tels que la Belgique ou l'Allemagne, pour constater que dans ces pays, les décisions locales, au niveau des provinces, aboutissent à des puzzles que l'Hexagone centralisé peine à comprendre. Si l'IFA a jeté l'éponge, ce n'est pas en raison de l'interdiction des rassemblements jusqu'à la fin août, en vigueur à Cologne (obligeant Gamescom à tenter une session toute digitale), mais à cause de celle applicable à Berlin, qui se prolongera au moins jusqu'au 24 septembre.

Pour la Foire de Paris, un laconique "reporté" a récemment mis un point final à toutes les espérances. Celle qui avait dans un premier temps tenté de se déporter à la mi-juillet, a finalement renoncé. On verra cela plus tard. Sans le crier sur les toits, les organisateurs du Tour de France, qui doit en principe s'élancer dès le 29 août, ne sont sans doute pas si assurés de leur report, d'autant que des rumeurs circulent à propos d'un décalage des dates des vacances scolaires. Inviter des centaines de milliers de spectateurs le long des routes dès la fin du mois d'août sera-t-il réellement possible...? Quant à la fin de saison, côté expos, Paris-Games-Week (23-27 octobre) et le Salon de la Photo (5/9 novembre) sont les seuls à n'avoir rien changé dans leurs annonces, mais au moins l'un d'eux met quand même un lien bien visible sur son site Web pour que ses visiteurs aillent aux nouvelles fraîches, sur le front de l'actualité du virus. On ne sait jamais... Et alors que des voix commencent à s'interroger à propos de la pertinence, désormais, de la tenue des JO de Paris 2024, ceux qui ont en 2020 ouvert leurs allées aux visiteurs (CES, à Las Vegas, Rétromobile à Paris...) commencent à susciter des angoisses pour le début 2021. Quelle galère...!

  

   

Tag(s) : #- A la Une, #- A cause du virus...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :