Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les organisateurs de l'IFA avaient retardé leur décision, mais celle-ci arrive finalement et conforme à la gestion de la crise épidémique outre-Rhin.

- DVSM, 22 avril 2020. Le choix du salon Gamescom (jeux vidéo) prévu dans les derniers jours du mois d'août, que nous avions relayé (ICI) il y a quelques jours et consistant à ne faire qu'un salon "digitalisé", prenait en compte l'interdiction jusqu'à fin août de tenir en Allemagne des événements rassemblant des publics nombreux (5000 personnes). Attendue pour les premiers jours de septembre, il était difficile d'imaginer une session de l'IFA maintenue, du moins dans son concept usuel. Finalement, il n'y aura pas de salon au pied de la tour de la radio tel qu'il se concevait jusqu'à présent. Suivant l'exemple d'autres organisateurs qui tentent de trouver des formules de remplacement, au minimum temporaire, l'organisateur indique vouloir créer un événement de substitution, mais ne donnera des détails sur la forme adoptée que dans un court délai.

Le trait tiré sur un rendez-vous en format classique s'imposait un peu plus chaque jour, puisque pour de telles expositions, il est essentiel que les éventuels exposants puissent soit concevoir tous les détails de leur présence (stands, équipes, accueil, invitations professionnelles...), et encore plus d'éviter d'avoir à tout annuler alors que les manœuvres sont lancées. Il reste que les formes différentes, "non physiques", aptes à éviter une rupture totale dans la continuité, ne sont que de modestes succédanés. Chacun sait que, si les visiteurs, dont le public, qui reste conséquent à Berlin, constituent un axe majeur de l'expo (surtout économiquement, grâce aux nombreuses entrées réellement payantes) la vraie clé de voûte sans laquelle tout peut s'écrouler est faite des rencontres entre professionnels, dont les voyages organisés pour les distributions des pays européens, ou encore les salons et conventions d'enseignes, davantage d'essence locale. Les affaires restent le nerf de la guerre.

 

Tag(s) : #- A la Une, #- A cause du virus...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :