Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après avoir utilisé les matières plastiques dans de multiples domaines, les voici soudain soumises à une quasi guerre de religion écologique. Dans les rayons et linéaires, ce bannissement n'est pas sans conséquence.

 

- DVSM, 9 mars 2020. Il faut éliminer les matières plastiques…! Tout du moins celles issues du pétrole. Mauvaise nouvelle pour les fabricants de ceintures, pris en étau entre la génération "végan", qui repousse l'idée d'utiliser le cuir par respect des animaux, et l'offensive du "pastique bashing". Pour tout professionnel de la distribution, les matières plastiques avaient permis de créer tout un univers pour mise sur broches, alliant les nécessités d'un merchandising efficace et, grâce à des matériaux d'une très grande solidité, évitant de voir des packagings détériorés avec des contenus partis dans les poches et sacs de démarqueurs anonymes. Si cette tendance à la suppression du plastique tous azimuts se poursuit, il va falloir réinventer des solutions aussi efficaces, ce qui prendra du temps. Sans garantie d'un résultat 100% probant. Dommage, car avec ces matériaux et quelques pastilles RFID, sans avoir été totalement supprimée, la démarque, qui coûte fort cher aux enseignes, avait battu en retraite d'une manière significative. Une illustration supplémentaire des coûts et recettes résultant d'emballements que certains (de mauvais, bien sûr) estiment parfaitement déraisonnables. Serait-ce une facette inattendue des mille et une significations du terme "dématérialisation"...?

 

 

Tag(s) : #- A la Une, #- DEMANDE RÉFLEXION !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :