Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MAJ- 17H00- La firme coréenne adopte une attitude responsable méritant d'être saluée, face à une menace virale qu'il ne faudrait surtout pas sous-estimer.

 

- MAJ, 11 février 2020, 17h00. - Selon divers médias, les annulations de participations de firmes importantes au MWC 2020 à Barcelone se multiplient (Sony, DOCOMO, Amazon, Nvidia...), d'autres annoncent des participations réduites (Samsung...) L'organisateur maintient pour l'heure sa volonté de maintenir la manifestation.

- DVSM, 11 février 2020. Stop ou encore...? Le moment présent est sans doute crucial. Il semble que la propagation du coronavirus soit stabilisée, constat exprimé par l'OMS avec toute la prudence de cela suppose. LG Electronics vient cependant d’annoncer que le groupe ne participerait ni aux salons EuroShop 2020, (qui se tiendra à Düsseldorf, en Allemagne, du 16 au 20 février 2020) ni à Integrated Systems Europe (ISE) 2020, (du 11 au 14 février à Amsterdam.) Suite à la déclaration de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) confirmant que l’épidémie de coronavirus constituait une urgence sanitaire publique de portée internationale, la direction de LG Electronics a décidé de ne pas participer à ces deux salons. En effet, l’organisation recommandant que les personnes "privilégient la distance sociale", la direction de LG juge que la décision la plus responsable est d’éviter de participer à de grands événements publics jusqu’à ce que la situation soit stabilisée, ceci dans le but d’assurer la bonne santé et la sécurité de sa clientèle et de son personnel. Le MWC 2020, tenu en février à Barcelone, avait déjà été écarté du programme de la firme pour les mêmes raisons. Faut-il qualifier tout groupe qui ne suit pas cette stratégie de dangereux "trompe-la-mort"...? La question est délicate. Il y a pile 3 siècles, suite à une négligence coupable, Marseille avait, au prix de plus de 100.000 morts (le quart de sa population d'alors) subi une épidémie de peste, à une époque où les trop faibles connaissances sur la nature de la contagion et l'absence de remède imposaient la seule parade efficace, le non contact entre individu. La rigueur de la quarantaine à l'égard d'un navire arrivant au port avait été défaillante. A l'heure présente, et en dépit des immenses conquêtes techniques et scientifiques déjà réalisées, la connaissance très faible de l'actuel agent pathogène et l'absence, à ce jour, de tout médicament, permet de penser que les méthodes d'il y a 300 ans ne sont pas totalement démodées. D'où cette délicate question, ne faudrait-il pas tout simplement annuler les salons, ce qui à coup sûr provoquerait des trous dans la raquette économique des uns et des autres, mais libérerait bien des consciences...?

 

 

 

Tag(s) : #- A la Une, #- Expos et salons

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :