Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Télécommuniquer, verbe qui devrait entrer dans les dictionnaires, devient l'une des fonctions les plus importantes du monde d'aujourd'hui.

- DVSM, 8 janvier 2020. Après les contes de Noël, le moment est venu de se pencher sur des comptes plus concrets. Et au premier rang de ceux-ci, ce qui est attendu pour l'année qui commence. En quelques années, à peine une grosse décennie, la capacité des terriens à propulser à la vitesse de la lumière messages et contenus restera probablement l'une des évolutions les plus significatives. Tout le monde sait ce que sont les "messages", des vœux adressés à des proches lointains jusqu'à des avis tranchés émis par des politiques, des philosophes, des people en passant par la publicité et même les fausses nouvelles. Pour ce qui concerne les contenus, l'identification par le quidam ordinaire est plus floue. S'il imagine bien les photos, les vidéos, les films, la musique, sans doute songe-t-il moins à des flux de données capables de surveiller des moteurs d'avions en pleine traversée de l'Atlantique, ou épauler des chirurgiens en cours d'intervention à quelques milliers de kilomètres de distance. C'est du reste davantage à ce genre d'utilisations que rendra service la 5G, usages à ne pas exclure du domaine du grand public, celui-ci constituant la cible finale de toutes les communications mises en jeu. De quoi nourrir un volant économique sans précédent.

 

Pour 2020, GfK évalue ainsi et côté consommateurs le secteur des télécoms à 454 milliards d'euros, soit déjà plus de 40% des dépenses mondiales en biens techniques. Bien davantage que le second sur le podium, l'univers du "gros électroménager",  avec un chiffre d'affaires estimé à 187 milliards d'euros. Les segments de l'informatique et de la bureautique devraient attirer plus de 15% des dépenses mondiales. Signe des temps, l'électronique grand public, désormais à "seulement"14% soit plus de 146 milliards d'euros de ventes, échappe de peu à un rôle inattendu de lanterne rouge, finalement occupé par le "marché star de 2020", celui du petit électroménager, dont l'analyste pronostique un poids encore en progression à plus de 9% des dépenses, mais avec et un chiffre d'affaires de 97 milliards d'euros. L'EGP qui fut longtemps le fer de lance des produits techniques et l'un des moteurs majeurs du trafic dans les enseignes, subit notamment les conséquences d'une substantielle réduction de la variété des équipements vendus (finis ou presque les magnétoscopes, les caméscopes, les lecteurs de CD, de DVD, les autoradios, les radiocassettes…). Ce qui implique aussi de souligner que des fonctions hier assumées par l'EGP ont migré vers le secteur des télécoms. Le CA global évoqué ici représente un peu plus de 60 euros par an et par habitant de notre belle planète, dont la population était évaluée à 7,53 milliards d'âmes (2018).

 

 

Tag(s) : #- A la Une, #- Repères et chiffres

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :