Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

- IFA - Un marché en pointe (de lecture...?) ne pouvait rester hors des allées de l'expo. Fastes de la renaissance...!

- DVSM, 13 septembre 2019. Les passés glorieux ne meurent jamais. Lorsque la haute fidélité, premier vrai maillon de la vague des loisirs électroniques, a connu son envolée historique (cela se passait dans les années 1970-1980), Technics, marque du groupe Matsushita (rebaptisé Panasonic) était à la fois l'acteur meneur du marché et la référence autour de laquelle bien des fantasmes d'utilisateurs se concrétisaient. Puis, submergée par d'autres dadas, allant de la vidéo aux exploits numériques communicants, la marque a été placée dans la naphtaline. Elle en a été ressortie récemment, et draine à nouveau les convoitises d'audiophiles dont beaucoup n'étaient pas nés et pensent que la première vie de Technics se déroulait à peu près à la même époque que l'épisode de Roland à Roncevaux. 

 

Entre le moyen âge et les amateurs d'un âge moyen, il y a toute une distance qui autorise les néo-passionnés à se sentir avant-gardistes. Alors que les services de nettoyage remettent au propre le parc des expositions berlinois, suite au tomber de rideau sur l'IFA 2019, ces épris du microsillon se souviendront avoir constitué des grappes serrées de visiteurs agglutinés devant les mécaniques lisant à bout de bras des mélodies dont seul, l'analogique parvient à restituer la vrai chaleur. Un repère qui devrait inspirer les responsables de rayons et points de vente, un peu trop obnubilés par des étiquettes se terminant par du neuf neuf raboté, alors que dans le public, certains attendent des sentiments plus onctueux. Un vrai message pour le marketing...

 

 

 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Expos et salons

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :