Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Puisqu'il faut tout commémorer, commémorons. Le plus célèbre des baladeurs est-il né quand le prétendent ses papiers d'identité…?

 

- DVSM, 2 juillet 2019. Sony a lancé sur le marché, le premier jour de juillet 1979, il y a donc pile 40 ans, un petit appareil qui n'avait pas fini de faire parler de lui. L'iPod n'est-il pas son descendant direct…? Ou plutôt l'un de ses innombrables descendants...? Comme tous les médias vont se faire un plaisir croustillant en racontant ce que tout le monde ou presque sait déjà, passons immédiatement à des détails plus insolites. Par exemple, en France, Sony… France, filiale qui avait pris la suite de la distribution des produits de la marque en 1973 (succédant à Georges Tranchant, l'homme des casinos…), n'avait pas jugé utile de commander ce machin probablement inutile et peu vendable. Un responsable de très haut niveau de cette filiale, qui était présent lors de la toute première réunion commerciale au Japon dédiée à ce joujou, nous avait révélé qu'il n'y avait pas que dans l'Hexagone que l'on rencontrait des enthousiastes modérés à l'égard de l'objet. Ainsi, le représentant des USA, lors de cette réunion, s'était courageusement mouillé en optant pour… 500 pièces…! Pas de quoi envahir le Pays de l'Oncle Tom.

 

Certains rappellent qu'un brevet déposé deux ans plus tôt outre Rhin constituerait le vrai point de départ du lecteur de cassettes nomade. Mouais, si l'on veut. Si l'aventure a coûté quelques sommes moyennes à Sony, ce fut peut-être pour rien, ou pour en finir avec une procédure agaçante. Car, en principe, un... principe déjà propulsé dans le domaine public ne peut plus être breveté.  Alors, pas de lecteur portable avant cela...? C'est oublier que dès 1969, le Cassetophone de Philips (aussi proposé sous le label Radiola, propriété de la marque hollandaise depuis les années 30) était déjà un lecteur de cassettes totalement et exclusivement portable (la cassette étant une invention de… Philips). On trouve même un article, signé d'un journaliste du nom d'Yves Dupré, décrivant cet instrument (hélas sans casque audio) dans un grand mensuel français dédié aux amateurs d'électronique, paru dès la fin des années 60.

 

Revenons aux fonds baptismaux de l'écoute nomade sur cassette. Si Sony France n'a pas immédiatement réagi au lancement du Walkman, notre pays a quand même découvert à cette époque des gamins coiffés d'un casque (était-ce des handicapés…?) déambulant dans les avenues de nos jolies métropoles… A l'origine de ce petit coup de maître réussi par la FNAC, alors réellement agitateur, un de ses acheteurs* parti outre-Atlantique à la recherche de "choses à vendre" ayant découvert cette nouveauté, et en ayant "culottement" acheté là-bas pour les revendre ici…! Grand détour, non…?

 

* Patrice Bertrand

 

 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- L'album - C'était hier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :