Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pulvérisant tous les records d'affluence, le salon parisien consacré aux automobiles anciennes démontre que le public répond présent à des sollicitations captivantes… Et (peut-être) inversement...

 

- DVSM, février 2019- Faut-il concevoir des salons davantage en fonction des visiteurs que des hypothétiques et trop économes exposants…? Selon la Fédération Française des Véhicules d'Epoque, il y aurait en France environ 250.000 collectionneurs (et un parc de 850.000 véhicules). Un périmètre bien plus resserré que celui des individus écoutant de la musique ou faisant "de la" photo ou "des" photos. Cela n'a pas empêché un public nombreux de venir arpenter les allées des halls du parc d'expositions de la Porte de Versailles*.  Bien plus nombreux donc que pour les seules activités évoquées, uniquement à titre d'exemple.

 

 

132.000 visiteurs ont donc consacré quelques heures pour découvrir un salon qui collectionne parfois les handicaps extérieurs. Mais les surmonte...! En 2018, son premier jour s'était situé pile lors de l'un de ces épisodes neigeux qui paralysent la circulation en région parisienne. En 2019, le samedi, journée qui accueille un public plus libre qu'en semaine, était aussi celle d'un épisode (un de plus) de manifestations et de violences teintées de jaune, perspective qui n'encourage pas les promenades sur les voies de la capitale et de ses environs. Le score aurait peut-être été encore plus confortable sans ces éléments capables de rendre frileux certains amateurs.

 

Il reste par conséquent à songer à ce qui motive le public pour venir visiter une manifestation, et à prendre en compte bien d'autres ingrédients intégrés à ce qui fait un tout pour un salon bien rempli. La première pierre de cet édifice délicat tient dans ce qui permet aux visiteurs de se sentir concernés. Rétromobile cultive le rêve (toujours bien réel) suscité par l'automobile, d'aujourd'hui ou d'hier. A cela s'ajoutent notamment les souvenirs et la découverte de l'exceptionnel, un mélange de nostalgie, de rencontre de l'Histoire et des miettes d'un intérêt pour un patrimoine et des "valeurs" (oui, terme un peu trop à la mode et galvaudé, mais...). Ce qui est peut-être plus mobilisateur que les stands géants de grands industriels leaders sans lesquels un salon meurt. A méditer, non...?

 

* Un espace qui reste très en deçà de ce dont la capitale (et première agglomération d'Europe) devrait être dotée, avec des parkings aux tarifs aussi exorbitants que leur côté pratique est pitoyable, et des détails tout aussi impensables, comme par exemple des sanitaires en très grandes proportions seulement accessibles par escaliers, ou encore l'absence totale de ce qu'il faudrait pour s’asseoir (d'où des cohortes de visiteurs assis à même le sol).

  

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Expos et salons
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :