Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sans chercher à adopter une attitude catastrophiste, force est de constater que l'Europe occidentale présente quelques symptômes de nature à inquiéter.  

L'édito d'Yves Dupré.

 

- DVSM, février 2019. Le Vieux Continent a connu des périodes plus prometteuses, plus enthousiasmantes…!  En France, inutile de le rappeler, les chaînes TV d'info en continu nous le serinent 24H/24, et ne manquent pas de décrire une ambiance qui désormais dérape. Partie d'une protestation "refusante" sur un élément supplémentaire (taxe sur le gas-oil) d'une tendance qu'un journaliste économiste a, fort justement, qualifié d'hystérie fiscale, cette fièvre jaune du samedi s'est bien éloignée des préoccupations initialement mises en avant, convergeant vers le pouvoir d'achat. Cet éloignement semble chaque semaine entraîner le pays de plus en plus loin d'une sortie sereine de ce qui s'enkyste à la manière d'une crise grave et majeure. Grave peut-être essentiellement parce que depuis plusieurs mois, l'Etat se montre dans une incapacité chronique fort inquiétante (peut-être par une bien maladroite prudence) d'endiguer un mouvement qui met en scène moins de 50.000 personnes (sur 67 millions de citoyens…!) C'est sûr, notre pays est dans une phase délicate. Mais est-il le seul…?

 

De l'autre côté du Channel, nos amis britanniques sont dans un pot-au-noir, (zone de grandes situations d'encalminages), coincés entre la tempête d'une sortie de l'Union et l'ouragan résultant d'un choix de finalement y rester. Mars pour May ne sera pas un mois doux. Quel que soit le chemin emprunté, il risque de mettre en pétard une bonne moitié des sujets de sa Gracieuse Majesté, par ailleurs fort préoccupée par l'appétence de son prince de mari, semble-t-il envoûté par les joies du stock-car. Nos amis belges n'ont guère plus de raisons de sourire. Des grèves d'ampleur, un gouvernement provisoire, de sérieux soucis dans la distribution, les sujets de palpitations ne manquent pas, pour ce jeune pays (La Belgique n'a été fondée qu'en 1830).

 

Hier encore, l'Allemagne faisait figure de leader locomotive de l'Union, un exemple et un modèle pour tous les autres. Mais ça, c'était avant. L'un des multiples sujets de préoccupation outre-Rhin tient dans les mésaventures complexes de ses géants de la distribution. Les grands magasins de centre-ville (Kaufhof et Karstadt) tentent en guise de sauvetage un mariage de raison, tandis que suite à la séparation de ses activités, le groupe Metro a quelque peu envoyé ses ex-filiales dans des univers à problèmes (qu'il aurait de toute façon fallu affronter). Un détail à propos du commerce du même substantif (qui est peut-être l'amorce d'un souci pour quartiers commerçants), que rend soudain plus aigu le carnage dans l'industrie automobile découlant du "dieselgate". Sur fond de groupes majeurs qui risquent de chanceler, l'affaire descend doucement dans la rue et nourrit une sérieuse division entre les pour et les contre, les pneumologues et les écolos, les landers et le gouvernement fédéral. Bref, ça tourne au mauvais vinaigre. La division couve en outre à propos de nombreux autres sujets. En Italie, chacun peut constater l'étrangeté d'une situation qui donne pour le moment une apparente satisfaction à une bonne proportion des citoyens locaux. Mais entre botte italienne et bas de laine, ce qui se tricote pour l'avenir n'y est pas forcément prometteur dans le bon sens. Pas plus que la conjoncture espagnole, radieuse par certains côtés, mais avec également des fissures qui pourraient un jour provoquer quelque séisme, la valse hésitante de la Catalogne faisant office de toile de fond. Loin de se contenter de s’apitoyer sur notre propre sort, c'est de cette Europe qu'il faudrait certainement s'occuper, cette union qui aurait pu être quasi miraculeuse, et que ses dirigeants successifs (y compris actuels) ont probablement transformé en l'un des plus grands gâchis de l'Histoire.

 

 

 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Edito par Yves Dupré
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :