Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce n'est pas de la fiction, mais pas non plus assez pour déclencher une panique. Peut-on tromper un système de reconnaissance faciale…?

- DVSM, décembre 2018 – Des tentatives de déverrouiller des smartphones avec des visages réalisés grâce à des imprimantes 3D ont été tentées. Et, émotion mêlée d'une petite frayeur, certaines ont réussi…! C'est l'info qui défraye le plus la chronique depuis quelques heures. Peu ont été réellement réussies, à vrai dire, mais assez pour qu'une attention fébrile soit portée sur ce sujet, du fait de la probable généralisation de cette technique d'identification, qui éviterait aux utilisateurs d'avoir à mémoriser des suites de signes, lettres, chiffres et autres caractères entrant dans les identifiants et mots de passe. Des codes qu'il n'est pas facile de retenir, et que l'on finit souvent par noter dans un coin, ce qui en fait disparaître l'essentiel de l'aspect confidentiel.

Si les tentatives d'entrée par "effraction du visage" ont en majorité échoué, les quelques réussites évoquées ont naturellement provoqué des réactions dans le camp des industriels fabricant des mobiles. Ceux-ci tablent sur une amélioration sensible de l'efficacité des systèmes de reconnaissance. Mais côté imprimantes 3D, le progrès n'est évidemment pas mis en suspens. Plus les saisons s'écoulent, plus la fidélité avec les modèles s'améliore. Se dirige-t-on vers une partie de chat et souris, ou gendarmes contre voleurs, dans ce mode d'identification, pour lequel les extrêmes cohabitent côté arguments...? Ces dispositifs sont décrits comme capables à la fois de reconnaître une personne, même si sa physionomie se transforme, mais également en mesure de ne pas se tromper, ne serait-ce que face à d'authentiques jumeaux. Tout cela n'étant pas du domaine de l'imprévisible.

 

Nos lecteurs assidus et en particulier ceux qui suivaient à l'époque "papier" le mensuel DVSM (dont on peut lire librement tous les numéros depuis 2009, sur www.dvsm.fr) se souviennent certainement des inquiétudes que nous formulions à propos des exercices de reconnaissance auxquels se livraient les fabricants d'appareils photo numériques, (le fils, la tante, le chien...) et ce qu'elles pourraient devenir dans un futur alors imprécis. La recherche et le développement dans ce domaine ne sont pas des disciplines récentes. Chacun sait qu'au-delà des smartphones, elles peuvent aussi être exploitées dans d'autres circonstances, moins ludiques…

  

 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- A la Une
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :