Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La guerre mondiale est déclarée, presque engagée. Les ambitions clairement affirmées d'Alibaba ne font qu'attiser ce feu qui couve.

- DVSM, octobre 2018 – Dans la région de Liège (Belgique), c'est l'heure de l'émoi. A l'aéroport, un nouveau venu vient d'annoncer son atterrissage imminent (sans toutefois donner de date précise). Son nom est déjà connu, Alibaba. Au siège de la puissante firme de e-commerce chinoise, l'un de ses plus hauts dirigeants vient de révéler ses projets, et ils sont à l'échelon des plus grands mouvements telluriques de la planète. "Nous visons 2 milliards de clients à l'horizon des années 30" affirmait-t-il en substance il y a quelques heures. Un moyen terme…? Pas réellement. Ces années 30 commencent dans 11 ans seulement. Rappelons-nous de ce qu'était le commerce en ligne il y a 11 ans, autrement dit, juste au moment où le premier smartphone arrivait, sans d'ailleurs que tout le monde, loin s'en faut, en ait compris et anticipé le destin. Inéluctablement, l'annonce de l'entreprise chinoise ne pourra entraîner que des répliques, dont celle d'Amazon, et de tous les autres.

 

Dans la banlieue de Liège, les réactions sont partagées. D'un côté, des satisfactions s'expriment. Ce sont des emplois qui vont être créés. De l'autre, une certaine inquiétude n'est nullement dissimulée, comme celle de ce riverain qui, interviewé à la RTBF, redoute le bruit que pourraient bien faire les nombreux camions qui viendront et repartiront d'un pôle de logistique dont on ne connaît d'ailleurs pas encore le calibre. On a les angoisses que l'on peut.

 

 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- TOUT LE COMMERCE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :