Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le recul du pouvoir d'achat qui frappe toutes les catégories s'accompagne d'une sensation fort inconfortable, celle de se sentir prisonnier d'un système qui ressemble de plus en plus à une nasse…

L'édito d'Yves Dupré.

 

- DVSM, novembre 2018. C'est fait, le mécontentement gronde. Si le très théorique pouvoir d'achat est supposé progresser dans des proportions infinitésimales et très inégales, confrontée aux achats incompressibles, cette progression est surtout perçue (et ce n'est pas qu'une illusion) comme "négative". Une progression à l'envers. Le plus désagréable dans cette période assez épouvantable est qu'aucune lueur n'apparaît permettant aux uns et aux autres d'échapper à ce mécanisme qui met à mal les ressources des ménages. Si le secteur de l'énergie est le plus aigu dans le développement de ce malaise, il n'est pas le seul. Hypocritement appuyé sur une sorte de honte qui s'abattrait sur quiconque refuserait de salvateurs efforts pour sauver la planète (…comment prendre la population pour une masse d'imbéciles), gaz, fuel, diesel, électricité sont dans le même tourbillon. Impossible de s'y soustraire. Comment se chauffer ou se déplacer sans ces fournitures...? Ce tourbillon implacable affecte aussi non pas la, mais les fiscalités. Chaque simulation de baisse d'un côté se "surcompense" généreusement de l'autre. PV avec des radars à haut rendement, PV de stationnement gloutons, perspectives de péages urbains, ajustements (devinez dans quel sens) des taxes foncières et d'habitation, et hop…! On remet "au pot"…

 

Loin d'être aussi stupides que semblent le croire nos responsables de la France d'en haut, tout en haut, nombre de nos compatriotes, comme ils le peuvent, s'organisent. Tant pis pour les principes. Les taxes sur les logements sont-elles en augmentation…? Les créations sauvages de pièces supplémentaires ou appartements, sans aucune déclaration, se multiplient. Le fuel atteint-il des sommets…? Le chauffage au bois prend de l'ampleur, et bien malin celui qui empêchera, dans les campagnes, d'aller régulièrement ramasser du bois tombé au sol –manœuvre tout à fait licite- pour le brûler dans un très efficace poêle scandinave. Moins honnêtes, mais c'est la rançon de toute situation de ce genre, certains trouvant le diesel définitivement trop cher à acheter le volent…! Ce seul détail fait naître l'idée qu'il faudrait plus de policiers pour surveiller, mais voilà qui ne pourrait se faire sans quelques taxes supplémentaires…

 

Coiffant tous ces ressentis très mauvais pour l'activité économique, surtout début novembre, point de départ des ventes de fin d'année, un refrain ne cesse de revenir. "On" paye pour 30 ans de mauvaise gestion de notre économie. Mais sont-ce les citoyens qui ont mal géré, ou les élus d'hier…? Est-il normal de rabâcher sans cesse ce genre de sornette à tous les citoyens pour, au bout du compte, bien leur faire sentir qu'ils sont punis pour une faute de gestion trentenaire… qu'ils n'ont assurément pas commise…? Quand, en outre, nos responsables comprendront-ils que rien ne se réformera sans que toutes les composantes de la population ne perçoivent des améliorations concrètes, et ne soient pas seulement abreuvées d'améliorations pour un plus tard qui n'arrive finalement jamais…?

 

 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Edito par Yves Dupré
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :