Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A la Photokina 2018, l'une des tendances les plus fortes est peut-être la seconde mort d'un argentique qui vivait encore par influence...

- DVSM, octobre 2018 - Qui aurait osé parier, il y a moins d'une décennie, que même le reflex classique serait condamné à mort par les techniques numériques...? C'est pourtant bien le cas. Aujourd'hui, il devient bien délicat de justifier l'emploi d'un mécanisme à miroir, fragile et complexe, pour une visée de photographe. Dix ans après sa naissance, celui que l'on a appelé "hybride", ou en formule anglo-saxone "mirorless", est en train de tirer toute la couverture à lui. D'ailleurs, au diable la terminologie. L'hybride devient tout simplement l'appareil photo. Les progrès réalisés dans le domaine des capteurs y sont pour beaucoup, d'autant plus que la perspective de nouveaux progrès pour ces composants ne fait aucun doute. Ce futur proche sera perceptible et influent tant sur les performances pures que sur la démocratisation de celles-ci. 

Le plein format se généralise. Nikon vient dans ce sens de dévoiler sa nouvelle monture baptisée Z. Plus grande, capable d'aller plus loin optiquement et électroniquement, elle prend place à bord des  Z6 et Z7, appareils qui reçoivent des capteurs au format 24x36. Une initiative qui est aussi une réplique à celle de Canon évoqué il y a quelques jours (à lire ou relire ici).

Comme il convient de ne pas laisser tomber les adeptes de la marque, et notamment ceux qui possèdent déjà une belle panoplie d'optiques en monture F, ce qui est nécessaire pour les exploiter est également disponible.

Chez Panasonic, le plein format est aussi arrivé avec deux nouveaux boîtiers, dont il est inutile de préciser qu'ils sont aussi du domaine de l'hybride, un inventeur n'irait quand même pas jusqu'à se renier. A noter aussi que l'ex-Matsushita ouvre parallèlement un service totalement destiné aux utilisateurs professionnels.

Un peu comme un clou qui s'enfonce, le GFX-50R de Fujifilm est une nouveauté à la fois dans l'hybride et dans... l'utilisation. C'est un moyen format, dont le capteur de 51,4x32,9mm (ce qui fait 1,7 fois la taille d'un plein format 24x36) de 51,4 megapixels. Mais surtout, cet équipement brille par une incroyable légèreté (775 grammes) qui en fait un ustensile de reportage susceptible d'ouvrir des possibilités inédites. Comment na pas songer, dans un parallèle à peine audacieux, à ce que fut pour le reportage audio l'arrivée (il y a fort longtemps) du Nagra, magnétophone de renommée historique. 

 

 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Photo et vidéo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :