Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le stationnement gratuit, c'est mieux, mais cela ne suffit pas. Démonstration avec côtés "plus" et côtés "moins"...

- DVSM, septembre 2018 - Nous avions évoqué les soucis de Nevers et de son commerce intra-urbain il y a quelques années. Dans une ville de province moyenne, qui a perdu des industries et dont la démographie est en lente érosion, le centre-ville jadis très animé s'est doucement mortifié. De nombreux magasins fermés, un centre commercial périphérique qui attire les consommateurs, du stationnement payant omniprésent, des loyers que les propriétaires ne veulent pas baisser, et des élus qui s'interrogent... Depuis le début de 2018, changement de cap. Il faut dire qu'entre temps, le centre commercial situé sur la commune de Marzy, avec un hyper Carrefour et un retail parc très dynamique, a mis la barre un peu plus haut qu'avant. Rénovation et agrandissement...! La galerie marchande s'est reconfigurée, l'hypermarché aussi, le tout provoquant une attractivité encore plus marquée. Alors, aux grands maux, les grands remèdes...!

Le stationnement est devenu gratuit dans une part non négligeable de ce centre-ville, complété par une zone bleue (2 heures). Et selon l'avis généralement entendu, il y a un peu de mieux. Mais il faut du temps pour que des habitudes se reconstruisent. Et surtout, ne rien faire pour briser un début d'élan dans un sens favorable. Et là, il y a de l'échec dans l'air.

Un gratuit qui peut vite coûter cher. Chassez le naturel, il revient au galop. "Les clients mécontents sont très nombreux", nous explique en effet un restaurateur. Car, rançon d'une réglementation favorable au stationnement, il faut aussi un contrôle. "Les gens qui stationnent se prennent des PV qui sont distribués à haute dose, pour le moindre dépassement". Et ce ne sont des PV minimalistes, mais des amandes à 35 euros, que "nous avons vu établir jusqu'à 18h59, une minute avant la fin du temps réglementé." Pris une fois, pris deux fois, le chaland ne reviendra pas... En outre, de l'avis de nombreux neversois, il n'y a plus moyen de se garer dans ce centre, faute de places libres. Car pour croiser le fer avec des zones commerciales périphériques où le parking est à la fois gratuit et illimité, il faut aussi un nombre d'emplacements disponibles important. Il semble que la municipalité ait conscience de cet impératif. Qu'il sera long et onéreux à respecter. Si seulement les bons choix avaient été faits avant, longtemps avant...

 

 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- TOUT LE COMMERCE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :