Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

- Une amende pour des prunes…? Dans une ambiance électrique entre est et ouest, l'heure des confusions a sonné…

 

- DVSM, juillet 2018 – Android est-il le VHS de l'ère numérique…? La question ne se pose même pas. Chacun peut le constater, il y a de l'animosité dans l'air. Alors, de tous côtés (et surtout de deux) on cherche à se faire mal. Et les vulnérabilités sont plus que jamais exposées à tous les projets de sanctions. Qu'est-ce qu'une vulnérabilité…? C'est une situation de succès, éventuellement insolent, vue par ceux qui n'ont pas réussi à imposer leur différence ou leur concurrence. Si les choses étaient diamétralement opposées, et qu'un Google européen soit en passe de se faire pénaliser pour un abus de position dominante, ne crierait-on pas au scandale, sur notre Vieux Continent...? Rappelons-nous seulement un simple affaire de Roquefort...!

 

Tout semble avoir commencé avec l'automobile d'outre-Rhin. Si l'on excepte ce dont certains avaient choisi de faire un fromage. Laquelle allemande confortable et performante s'est imposée dans les quartiers chics de la planète tout entière, de Los Angeles à Tokyo. Dans la petite histoire qui alimente la grande, somnolait dans un coin tranquille une pomme de discorde. Bien plus compétents en R&D que les services chargés de dépister les rejets polluants, les ingénieurs des groupes industriels avaient trouvé fissa une astuce pour que tout passe nickel aux contrôles, face à des normes qui, de toutes façons, ne sont très –trop…?- souvent rien d'autre que l'arme cachée du protectionnisme. Ainsi, tardivement, les US ont déterré la hache de guerre, pensant redorer le blason de leurs clinquantes Cadillac face à des béhèmes, des VW, des Audi et des Mercedes un peu trop conquérantes. De son côté, l'Europe, qui est souvent en manque de subsides, épaulée par la France qui est tout le temps en grave manque de ces mêmes subsides, a décidé de tenter de faire cracher au bassinet fiscal des GAFA aux valorisations boursières (qui peuvent s'effondrer rapidement) insolentes. Et ainsi de suite, chacun voit tous les jours s'ajouter un épisode au feuilleton qui, cela ne… Trump personne, tend à tirer vers l'aigu…

Vient le cas d'Android. Position dominante…? Oui et non. Les concurrents ont existé, ils auraient pu donner une réplique, mais ils n'y sont pas parvenus, qu'ils se nomment Microsoft, Blackberry ou autres. La faiblesse (incontestable) technique –au sens large, software inclus- de ces opposants n'est toutefois pas la cause de la suprématie d'Alphabet (maison mère de Google). Si l'on excepte Apple, qui se la "joue perso", et réussit à faire fructifier son écosystème, le monde des équipements et services numériques avait besoin d'un "standard", tout comme la vidéo des magnétoscopes il y a 40 ans, celle du DVD il y a 20 ans, des ordinateurs (ce fut Windows)… De là à affirmer que les consommateurs sont victimes d'une position dominante, il y a un immense pas difficile à franchir. Ou alors, il faut aussi admettre que les automobilistes sont victimes d'une position dominante du super et du gazole (et de ceux qui le vendent), les ménages victimes d'une position dominante de l'électricité en 220 volts, etc… Dans une société qui utilise des moyens techniques, la nécessité d'une charpente commune est incontournable. Et montrer du doigt comme s'ils étaient délinquants ceux qui ont réussi à construire de telles charpentes communes ne revient pas à se montrer beau joueur. 

 

 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- IT et numérique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :