Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les lancements ratés font aussi des dégâts collatéraux. Dans toutes les dimensions…

 

- DVSM, avril 2018. La 3D en télévision et en vidéo a fait un flop, mais pas seulement. Ce n'est pas un scoop, quelques industriels en recherche de relais de croissance et de recettes sur des brevets détenus tout ou partie (dont Samsung et Panasonic) se sont jetés sur cette fausse piste la fleur au fusil (marketing) dès le début de 2010. DVSM avait d'ailleurs largement soutenu cette initiative avec des rubriques régulières, comme celle que vous pouvez lire ou relire ici. Mais il s'est vite révélé que la voie choisie était la plus inadaptée. Cherchant à imposer cette technique fort mal adaptée aux images en mouvement dans le monde du cinéma et des contenus TV-vidéo, le flop s'est annoncé, a pris consistance et a précipité le projet dans l'abîme en seulement quelques saisons. Le tout en laissant filer la bien meilleure opportunité sans même s'en apercevoir. Car, au lieu de tenter d'imposer des lunettes à des ménages non motivés pour cela, le thème de la photo 3D n'a pas même été effleuré. (Ni d'ailleurs récupéré par l'industrie de la photo, plus souvent préoccupée par le prolongement de son passé que par une vision constructive du futur).

 

Dommage, car la technique utilisée n'était autre que celle de la stéréoscopie, idéale en images fixes, mais désastreuse en mouvement. Or, il existait une réalité de cette image stéréoscopique, avec ses amateurs, ses passionnés, ses utilisateurs professionnels. Laquelle a été emportée dans ce lamentable naufrage et risque d'avoir toutes les peines du monde à refaire surface… justement parce que cet épisode a installé dans la pensée collective la conviction que la 3D, ça ne marche ni techniquement, ni commercialement. Encore bravo…! On casse tout, et on s'en va sans rien réparer.

 

Il faut ajouter que cette technique peut parfaitement être exploitée sans le moindre équipement de restitution des images, la prise de vue avec un appareil à deux objectifs (ou deux appareils couplés et parfaitement synchronisés) étant la seule contrainte incontournable. Ainsi, dès le 19ème siècle et les premières années de la photographie, cette 3D a été mise en œuvre. Nous avons par exemple rencontré un collectionneur qui possède un intéressant recueil de photographies stéréo de New York avant l'an 1900 (en noir et blanc, bien sûr). Même sans la couleur, le rendu est saisissant. Les documents de cet ouvrage se regardent avec un simple cache en carton, dépourvu de toute optique. Évitons les armes de destruction massive…!   

 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

                     

 - Et sur kelerepus, le blog des loisirs + techniques en ce moment : -

- Les escapades spatiales de Virgin Galactic, Citroën qui abandonne la marque Picasso, des appareils photo hybrides plus performants que les reflex...

 

- D'autres infos sur ITnumeric 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Photo et vidéo
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :