Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A la lumière d'un imposant dossier sur les jeunes entreprises, il apparaît que 2 sur 3 ont choisi une raison sociale à consonance anglaise. Un réel complexe révélé par les mots…

 

- DVSM, avril 2018 - L'être et le paraître sont au centre de ce phénomène, une tendance qu'il n'est pas incongru de juger inquiétante. Dans non numéro 561 (paru le 12 avril), le magazine Challenges consacre un dossier très intéressant aux startups*. En faisant un simple pointage, un constat s'impose. 64 sur 100 jeunes entreprises ont choisi un nom (raison sociale pour une entreprise, en même temps que marque commerciale) à sonorité anglaise ou plutôt, américaine. Ne nous y trompons pas, la délicieuse campagne du Kent ou les canaux du Norfolk fascinent moins que la Silicon Valley et la patrie d'Elvis. En clair, ces créateurs s'imaginent moins de chez nous (ce qui équivaut peut-être bien à "moins ringard" dans les boyaux de leur tête**) qu'en conquérants de l'Ouest, voire du vaste monde. Un peu comme ces motards qui, aux guidons de leurs Harley Davidson, sillonnent les départementales d'Ile-de-France en s'imaginant longer la plage de Daytona ou foncer sur un bout encore carrossable de la 66. Rêve américain...!

 

Dans les 66% de ces dénominations de jeunes entreprises, moins que le côté psychologique, la vision d'avenir, notamment celui de la firme, n'est pas sans soulever quelques interrogations. Beaucoup se limitent à résumer une fonction, traduite par un néologisme se voulant astucieux, voir clin d'œil (d'une manière incompréhensible pour la grande majorité des clients français). Quid d'une évolution future, d'un élargissement du périmètre des activités…? Ne cherche-t-on pas en outre à conquérir d'abord loin avant de "près de chez soi" ? Or, toutes les jeunes entreprises qui ont connu des succès planétaires sont initialement passées par l'étape d'un marché qui leur était proche, national, très fort, qu'elles soient américaines, asiatiques, européennes…  Et toutes les entreprises, même les plus grandes multinationales, ont été à leurs débuts des jeunes pousses.

 

* Startup s'appliquant de fait plutôt à de jeunes sociétés engagées dans la "technologie" et l'innovation. Est-on autant "startup" si l'on crée dans la chaussure, les outils de jardinage ou la restauration des meubles anciens…?

** Expression chère au regretté Boby Lapointe…

 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

                     

 - Et sur kelerepus, le blog des loisirs + techniques en ce moment ...

- Autos de collection mieux que le Livret A - Une balade sur le thème des arts graphiques il y a 500 ans - Trains, route, avions, oublis essentiels... Pas assez belles, certaines anciennes...?

Exploits de Virgin Galactic haut dans le ciel...

 

- D'autres infos sur ITnumeric

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- TOUTE L'INDUSTRIE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :