Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grévistes comme SNCF se moquent éperdument de la double peine infligée au commun des mortels par la grève des chemins de fer…

 

- DVSM, avril 2018. Qui paiera…? Vous, nous, tout le monde. Le commerce aussi, et par ricochet, bien d'autres personnes et entreprises, puisque la situation présente n'est à l'évidence pas porteuse pour l'activité économique. Pour l'heure, les arrêts de travail dans les chemins de fer ont un côté insupportable, pour une raison élémentaire. Ils pénalisent des personnes qui ne peuvent en aucun cas trouver les ou des solutions aux problèmes soulevés par les grévistes. C'est d'ailleurs le côté presque toujours imbuvable de bien des arrêts de travail, tout comme le bouchonnage des routes, autoroutes ou périphériques. Que pouvaient faire les personnes bloquées sur les voies de circulation pour trouver des réponses aux soucis des taxis, des VTC, des motards, des conducteurs de poids lourds…? Première partie de la peine, on embête toux ceux qui ne sont pour rien dans le conflit.

Les coûts à la charge de personne, à part le public. Seconde partie de la peine. Avec le mouvement à répétition actuel, le pire est en effet qu'aussi bien ceux qui l'organisent et le suivent que leurs interlocuteurs  se moquent totalement des conséquences qui ne les touchent guère. Pourquoi…? Tout simplement parce que les pertes que le mouvement entraîne vont s'ajouter à déjà très lourde ardoise de la SNCF, laquelle sera inéluctablement réglée par les contribuables. Faudrait-il de surcroït dire merci...?

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

                     

 - Et sur kelerepus, le blog des loisirs + techniques en ce moment ...

- Assez belles ou pas, ces anciennes?... Citroën qui abandonne la marque Picasso, des appareils photo hybrides plus performants que les reflex...

 

- D'autres infos sur ITnumeric

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Eco-conjoncture, #- C'est un avis
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :