Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On a revu soudain circuler ce vieux serpent de mer, celui qui prône une harmonisation des taux de prélèvements sur le Vieux Continent. De qui se moque-t-on...?

- DVSM, avril 2018. Vieille préoccupation. Cela se passait à l'époque où l'Allemagne non réunifiée était encore celle que l'on qualifiait de "fédérale", expression sans doute déstressante pour ne pas parler de l'Allemagne "tout court", les cicatrices du dernier conflit étant encore douloureuses. A ce moment, GfK nous faisait remarquer que tout en dépensant moins que les clients français, nos cousins d'outre-Rhin achetaient davantage de produits d'électronique grand public. Où se situait le point sur lequel s'appuyait cette réalité...? Sur le taux de TVA, alors aux alentours de 15% là-bas, contre plus de 20% ici...

Au moins une réalité n'est contestée par personne, l'Hexagone est le champion du monde des prélèvements. Ce qui rend certaines fluidités sociales, commerciales et économiques très délicates. Du coût du travail à la consommation, tout est bridé par cette contrainte, une autoflagellation chère à nos dirigeants de tous temps, y compris, finalement, ceux qui tiennent les commandes en ce moment. Et, comme par mimétisme, ces derniers se disent et répètent qu'il faudrait "harmoniser".

En clair, il faudrait convaincre tous les autres d'augmenter leurs prélèvements, de manière à ce qu'ils soient dans le même handicap que notre beau territoire. Et même si certains vous disent qu'il n'est pas question d'aller jusque là, et que l'on pourrait au moins imaginer que chacun fasse un bout du chemin, cela revient au même. Si nous ne parvenons pas à baisser, aux autres d'augmenter. La manœuvre est si complexe à imaginer (et encore plus à mettre en pratique) qu'on peut encore l'attendre longtemps. Et de ce fait, critiquer les autres, Luxembourg et son régime de quasi paradis fiscal, les Pays Bas et sa structure passoire pour capitaux, etc..

Suggestion, harmonisons dans l'autre sens. Créons en France un régime combinant les atouts de ces deux partenaires européens que personne n'a envie de chasser de l'Union (alors que l'on peut se demander si les Européens ne seraient pas en train de pousser les britanniques dehors, puisqu'ils ont choisi le Brexit, autre histoire...). Au pire, nous verrons peut-être venir ces "pourris" de GAFA, enfin décidés à nous faire partager un peu de leur gâteau (plutôt que le rien du tout pour le moment). Et qui sait si, dès lors, quelques unionistes ne viendront pas grossir les rangs des partisans d'une harmonisation. Ce à quoi il sera facile de répondre "oui, bonne idée, on verra ça", tout en pensant que c'est un beau projet d'avenir, et qui le restera. 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

                     

 - Et sur kelerepus, le blog des loisirs + techniques en ce moment ...

- Trains, route, avions, oublis essentiels... Pas assez belles, certaines anciennes...?

Exploits de Virgin Galactic haut dans le ciel...

 

- D'autres infos sur ITnumeric

 

Tag(s) : #- Eco-conjoncture, #- C'est un avis
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :