Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fuji Film figure parmi les premières firmes à annoncer des événements pour célébrer cette étape. Il y en aura d'autres…

 

- DVSM, avril 2018 – Le 29 juillet 1958, les USA donnaient le coup d'envoi de la NASA*. Dans un contexte dont on ne se souvient désormais plus guère que chez les historiens, "électrisé" par une compétition qui n'avait rien d'amical avec l'URSS, la conquête de l'espace se devait d'être confiée à une entité spécialement investie dans ce vaste projet, et financée. Les pessimistes déploraient les buts alors plus ou moins avoués de l'initiative. Mais les commentateurs aidés des "scientifiques" affirmaient que cette offensive aurait inévitablement des retombées immenses pour le commun des mortels. En étaient-ils intimement convaincus...? Pourtant, ils ne mentaient pas, peut-être sans le savoir.

 

Ainsi installée dans un inquiétant décor de guerre froide, c'est bel et bien à cause d'un satellite, mis sur orbite par les "gens de l'est", que cette agence américaine pour l'espace a été propulsée. Sans être mauvaise langue, nos cousins d'Amérique n'avaient auparavant pas fait que briller dans ce domainre, avec des fusées se fracassant plus souvent qu'à leur tour à peine leur début d'ascension amorcé. De Telstar à la suite de l'aventure, la mise en orbite de satellites petits, moyens, gros et énormes aura été le fil conducteur des activités de cette NASA, un filon sérieusement enrichi de quelques allers et retours jusqu'à la Lune, des navettes spatiales, du GPS, etc. Il était impossible de ne pas commémorer ce moment. Finalement peu médiatisé pour son premier demi-siècle, cet avènement va être bien plus mis en lumière, ne serait-ce que parce qu'au-delà de 60 ans, les multiples de 10 et l'espérance de vie commencent à faire moins bon ménage. Pour la circonstance, la NASA a même créé un logo commémoratif (photo).

 

FujiFilm, au Japon, va ainsi organiser des expositions, ce qui n'est pas seulement anecdotique. Car, comme tout individu s'élevant sur un tabouret, un escabeau, le toit de sa maison ou la tour Eiffel s'entend vite demander "qu'est-ce que tu vois d'là-haut...?", la conquête de l'espace s'est rapidement traduite par une anticipation de la terre pour la mode des selfies. Se voir de loin, quelle magie...! L'industrie photographique a énormément œuvré pour que les images venues de l'espace puissent être admirées par le public et exploitées par les scientifiques. Matériel et supports ont été développés à des niveaux que peu d'applications terrestres auraient exigé, et la photo d'aujourd'hui bénéficie toujours de cette volonté d'aller toujours plus haut et plus loin. Fujifilm, qui était un peu le "kodak japonais" s'est forcément beaucoup mobilisé pour cette longue histoire, et les expositions que l'industriel va mettre sur pied vaudront sans doute le détour.        

* National Aeronautics and Space Act,

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

                     

 - Et sur kelerepus, le blog des loisirs + techniques en ce moment : -

- Les escapades spatiales de Virgin Galactic, Citroën qui abandonne la marque Picasso, des appareils photo hybrides plus performants que les reflex...

 

- D'autres infos sur ITnumeric 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Photo et vidéo
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :