Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le diesel avait pour inconvénient une certaine indiscrétion sonore, l'automobile électrique se redoute pour une raison opposée…

 

- DVSM, mars 2018 - Voici venir le silence qui fâche. La (NHTSA, ou National Highway Traffic Safety Administration), organisation officielle d'outre-Atlantique dont le sérieux ne se discute pas, vient de se faire entendre en tapant du poing. "Il est hors de question que les automobiles électriques restent silencieuses, en particulier au ralenti", s'exclame-t-elle en substance. La raison de ce coup de semonce est facile à imaginer. Une automobile mue par la fée électricité qui évolue là où il y a aussi des piétons reste sournoisement silencieuse. Danger…! Il faudrait donc qu'elle soit en mesure de générer des sons artificiels pour contrecarrer un bilan accidentel qui commence à devenir important.

 

Des bruits de synthèse pourraient éviter pas loin de 2.500 accidents chaque année, estime cet organisme d'état. Une approche chiffrée qui en dit long sur ce que pourrait devenir l'accidentologie que l'auto électrique lorsque celle-ci ne constituerait plus le parc marginal d'aujourd'hui. Des précisions sur les fréquences, le niveau et les vitesses auxquelles ces mélodies devraient se faire entendre sont évoquées. Car, loin de croire que chacun puisse y aller de sa propre musique, ces signaux acoustiques doivent devenir interprétables d'une manière instinctive par ceux qui les entendent. D'où la perspective d'une réglementation inéluctable. Notre suggestion : enregistrer un moteur diesel, et le rediffuser en MP3...

 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

- D'autres infos sur ITnumeric -  - kelerepus, loisirs + techniques -

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Autour de l'auto
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :