Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est une technologie, laquelle était devenue un argument de vente. Elle ne l'est plus, et voici pourquoi…

 

> Effectivement, souligner qu'un équipement est doté de la technologie Bluetooth n'est même plus un argument car… tous les "devices" sans exception (smartphones, tablettes, notebooks, petites équipements audio, stations multimédia pour l'auto, etc.) en sont désormais pourvus. L'absence de cette possibilité de liaison sans fil serait en revanche un contre-argument suffisant pour éliminer du trajet vers la sortie caisses tout appareil numérique affecté d'une telle lacune, définitivement rédhibitoire. Seules quelques rares exceptions sont encore observées, comme certains appareils photo numériques venant à petits pas vers une connectivité "wireless'.

 

Dire qu'avant le Bluetooth, il n'y avait rien en matière de sans fil serait faux. Y compris dans la bande de fréquence des 2,4 GHz, retenue dès l'origine par le créateur, le suédois Ericsson. En effet, dans cette bande, la liaison radio a des atouts, dont une excellente stabilité, tout en demandant une vue presque directe entre objet émetteur et objet récepteur, ce qui, loin d'être une contrainte, favorise l'insensibilité aux perturbations. Imaginé en 1994 par l'industriel scandinave déjà cité, ce Bluetooth est devenu un standard. Il est contrôlé et organisé par le Bluetooth Special Interest Group (en résumé SIG), créé au véritable démarrage de ce BT, en 1998. Il y a donc pile 20 ans. Pas moins de 33.000 entreprises sont membres de ce groupe (ou association). En 2018, le nombre d'équipements qui seront diffusés au niveau mondial et qui en sont équipés est estimé à 4 milliards d'unités.    

 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- TOUTE L'INDUSTRIE, #- Télécoms
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :