Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a, comme dans tout dossier, des éléments à charge, d'autres à décharge. C'est au niveau de la recharge que la petite musique prometteuse se grippe...

 

Depuis des années désormais, des petites informations, alimentant les besoins de la presse en brèves et entrefilets, laissent entendre que les batteries et sources qui alimentent nos équipements vont être transcendées. Et du smartphone à la voiture de luxe, la vie s'organise de plus en plus autour du lithium-ion. Ce couple va devenir encore plus stratégique que ne l'étaient les puits de pétrole, lesquels ne sont cependant nullement menacés, puisque pour remplir ces accumulateurs électriques, il faut et il faudra toujours commencer par produire l'énergie qu'ils sont supposer mettre en conserve.

 

Dans l'industrie de l'électronique, les efforts ont été multipliés pour parvenir à limiter les appétits. Sony, notamment, y a beaucoup contribué, dans ses épopées sur les Walkman et les caméscopes, en éliminant tout ou presque de ce qui était mécanique et en repensant de A à Z, autrement dit des mémoires jusqu'aux écouteurs, tous les modes de fonctionnement. En outre le numérique a dans la foulée largement aidé le progrès dans ce sens. Peut-on encore aller plus loin sur cette trajectoire.

 

Car du côté le plus "courant" (électrique...) du sujet, les perspectives, voire les promesses, semblent rester au point mort. En explorant les archives de DVSM et les sujets publiés depuis au moins une bonne décennie, on ne compte plus les annonces qui laissaient entrevoir des révolutions que l'on attend toujours. Passons sur les projets un peu osés de certains acteurs qui envisageaient de mettre des piles à combustible jusque dans les smartphones. La perspective de 150 à 200 petits réservoirs plein d'hydrogène dans n'importe quel avion n'a visiblement pas séduit les responsables de la sécurité. Mais où sont ces batteries qui allaient pouvoir se recharger en une minute, ou même seulement une dizaine de fois ces interminables 60 secondes...? Inutile de tout ressortir, le sujet deviendrait trop long. Tout comme la narration de la possible remise à neuf des Li-ion usagées, après une vie trépidante dans un notebook ou un coupé rapide et silencieux...?

 

En fait, les événements récents nous conduisent à une réalité bien plus prosaïque. On tourne en rond. Un, les batteries s'usent avec le temps, et perdent leurs qualités, pouvant même se croiser les bras subitement. Deux, le seul remède en cas de défaillance est et reste laconiquement simple, on remplace. Trois, une fois le remplacement opéré, on jette les vieux éléments, mais pas n'importe où, la pollution menace. La réalité peut être acceptée et gérée, mais les promesses et les fantasmes se doivent d'être contenus. Quitte à engendrer quelques désillusions dont une très concrète. Tout ce qui d'échafaude sur les bases d'une énergie abondante, souhaitée et un peu prématurément annoncée comme renouvelable est largement du domaine des contes de fées. C'est là qu'un bluff non innocent n'est peut-être pas à exclure. Y.D.

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Grrr...! et cartons rouges
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :