Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La toile peut-elle évoluer suite à ce que l'Amérique toute puissante vient de décider ?

 

>> Les commentaires fusent. C'était à prévoir, tout comme il était prévisible de voir la toile se déchirer en au moins deux morceaux, le statutaire et l'égalitaire. Les vastes étendues océaniques (hors eaux territoriales), les pôles, la surface de la lune, l'espace, la Suisse, le conducteur électrique dans lequel ne circule le courant d'aucune phase… on ne compte pas les cas qui relèvent de la neutralité, une caractéristique qui peut être cuisinée à bien des sauces.

 

Dans les conséquences attendues de ce refus de la neutralité du net retenu par le pays de l'oncle Tom, la prédominance des "grands" sur les petits est bien entendu mise en exergue. Mais est-ce que cela change quelque chose ? Neutralité ou pas, quel que soit le domaine, les grandes et puissantes entités, firmes, armées, organisations..., n'ont-elles pas toujours la primauté sur les moins grandes et moins puissantes…? Mais une autre vérité vient en réponse à cette réalité. La nature a horreur du vide. Ce qui se vérifie plus que jamais depuis l'évènement de l'ère numérique. Si trop de contraintes venaient à s'opposer à ce que les modestes puissent exister dans un internet non neutre, il y a fort à parier que d'autres réseaux communicants se créeraient. La planète compte à son actif une "toile". Ne pourrait-elle pas en nourrir plusieurs ?

 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -  

Tag(s) : #- C'est un avis, #- IT et numérique, #- Télécoms
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :