Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et si l'on imaginait des mots, phrases, slogans, bref, des communications dans cette riche langue de Molière, la nôtre et celle des clients...?

Et voilà revenu "sur le tapis" une fois de plus ce qui doit passer pour une obsession. Pas tant que cela. Il faut donc bien apporter un semblant de réponse à quelques réactions, très antagonistes, précisons-le, suite à quelques remarques sur ce Black Friday qui a, voici quelques jours, fait preuve d'une omniprésence proche de l'excès. Comme certains n'hésitent pas à le dire, ne peut-on trouver des formulations en français simple et intelligible...? "Ça fait mieux" osent à peine rétorquer les autres, probablement toujours imprégnés d'un rêve américain peut-être un peu dépassé.

Nos cousins québécois, qui fuient les mots et expressions puisées dans le vocabulaire de leurs voisins les plus intimes anglophones, ont une fois de plus trouvé une terminologie bien plus française que celles adoptées sur notre terre de France. Ainsi, point de "Black Friday" chez Robert Charlebois, mais un "Vendredi fou"

Ceux qui lisent entre les lignes et entre les interlignes ont peut-être aussi perçu un certain second degré dans nos insolentes remarques. Pour les autres, osons les retranscrire d'une manière plus directe. Comment ne pas s'interroger sur les performances en termes d’imagination et de créativité dans les hautes sphères de la distribution, ne trouvant pas mieux que de dupliquer des opés venues d'ailleurs pour combler le grand vide entre rentrée et période des fêtes...? Il n'y a évidemment pas qu'un souci de vocabulaire dans cette interrogation. Qu'aurait-on imaginé et construit si, au Pays de l'Oncle Tom, personne n'avait inventé ce vendredi pas comme les autres (lequel s'inscrit dans une logique locale  de calendrier)...? Y.D.

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

Tag(s) : #- Mots justes ou coquilles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :