Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Choisir un tel monument implique l'acquisition d'autres maillons du même niveau…

 

Voici une nouveauté que l'on ne placera sans doute pas souvent en tête de gondole. Mark Lenvinson est un bassiste de jazz qui a fait de son nom une marque de matériel hi-fi d'exception. Cela se passait en 1972. Autrement dit, il y a pile 45 ans, un alibi sur fond d'anniversaire pour ce qui va suivre. S'affirmant non technicien, mais cherchant à retrouver le son authentique qu'il percevait en tant que musicien, il a réussi à faire élaborer des équipements devenus des références, voire des légendes. Initialement, sa ligne de conduite s'appuyait sur une sélection rigoureuse presque à la folie des meilleurs composants possible, se teintant ensuite de pas mal de technologie. Les extrêmes dans ce genre de démarches ne sont pas toujours compatibles avec les réalités de l'intendance. Rachetée au début des années 90, suite à des difficultés économiques, par le groupe Harman, la marque a continué à vivre dans un esprit identique.

 

Elle vient d'annoncer, sous l'impulsion du renouveau des disques analogiques, une table de lecture baptisée d'un numéro (une tradition sous ce logo). La 515 est de ces réalisations dont il est difficile de parler d'une manière seulement rationnelle. En effet, son prix outre-Atlantique sera de 10.000 dollars sans cellule, ce qui laisse prévoir pour notre territoire un coût de l'ordre 10.000 euros totalement équipée. "On n'a pas une auto étoilée pour ce prix, tout juste une Dacia" entend-on déjà rétorquer à juste titre. Mais une table de lecture seule ne sert à rien. Et pour être à la hauteur de son statut technique, l'ensemble de maillons qui en justifiera l'usage pourrait bien largement dépasser les étiquettes du milieu de gamme de l'allemande évoquée. 

 

Il reste que ce genre de matériel, qui s'adresse ni aux riches, ni aux passionnés, mais seulement aux riches passionnés, est plus utile que ne le penseraient sans doute certains, et pas seulement les nostalgiques de la déprimante époque des goulags. Tout ce qui peut indiquer aux consommateurs plus "ordinaires" que les performances peuvent être poussées sans aucune limite et que la montée en plaisir d'écoute peut suivre la courbe ascendante de ces performances techniques est positif. Paradoxe, le groupe Harman International ayant été racheté il y a un peu plus d'un an par Samsung, cette platine qui vaut de l'or est par filiale interposée le produit d'un mastodonte coréen, qui s'est initialement imposé grâce à des matériels aux coûts les plus bas.

 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS –

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Son HR et Home cinéma
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :