Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non, vous n'avez rien manqué des infos de ces derniers jours. Petit coup d’œil dans le rétro...

- Cela se passait il y a plus de 60 ans. La Japan Victor Company avait été créée au Japon en tant que filiale au début des années 1920, par la déjà célèbre et puissante firme américaine Victor Company, celle qui avait pour signe de reconnaissance le fameux petit chien de "La voix de son maître", "His Master Voice" en lange de l'oncle Tom. Malheureusement, suite à la crise de 1929, le groupe américain fut contraint de réduire sa voilure. Il a donc (lâchement ?) quitté le navire et laissé vivre par ses propres moyens cette société JVC, qui a dès lors et durant quelques années géré seule son avenir, avant de rejoindre le groupe Toshiba. 

Mais au début des années 50, nouvelle donne. Suite au conflit de 39-45, bien des choses ont changé au Japon. Des lignes de produits inédits ainsi que des compétiteurs nouveaux sont arrivé dans le paysage d'un pays qui se reconstruit, après avoir été durant quelques temps* sous la houlette américaine**. En 1954, Toshiba cède JVC à un autre géant, Matsushita, du nom de son créateur (dont le beau-frère a créé Sanyo). Lequel, au début des années 2000, opte pour une stratégie à une seule marque. JVC repart donc à l'aventure, et convole en noces plus ou moins commodes avec Trio Kenwwod, devenu Kenwwod. Et de son côté, Matsushita s'est débaptisé, ne conservant que la seule bannière Panasonic (ce n'est au très récemment que la marque Technics, légende dans le domaine de la reproduction audio de grande qualité, a été ressuscitée). La vie des groupes industriels est moins monolithique qu'on pourrait le supposer.

* Jusqu'en 1951.**Comme le rappellent ces produits de l'immédiat après-guerre portant la mention "Made in occuped Japan".

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -  

Tag(s) : #- L'album - C'était hier
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :