Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La proximité entre des joujoux astucieux et des équipements techniquement avancés pourrait induire en erreur les chalands.

Pourquoi payer cher ce qui est quasi gratuit ? Voilà une question qui ne peut que surgir dans l'esprit des consommateurs qui sillonnent les rayons des enseignes. Dans des présentoirs bien protégés, s'exposent des appareils, lunettes, masques ou casques de marques nobles et connues, à des coûts relativement élevés. Ce qui semble se justifier, car leur seule observation stérile (on va rarement au-delà, dans des points de vente où la démonstration active fait trop souvent cruellement défaut) permet de constater qu'il y a de la technicité dans ces instruments. Mais à quelques mètres de là, on trouve aussi des produits qui ressemblent de loin à ceux évoqués, mais proposés à des sommes dérisoires.

Ainsi, ce produit à... 1 euro (photo), qui n'est que l'habillage en carton d'une petite optique rudimentaire, le tout prêt à accueillir un smartphone. Sympa, oui, rigolo, sans doute. De là à croire qu'une telle réalisation peut procurer des effets comparables à ceux que l'on obtient avec des systèmes bien plus élaborés, il y a une distance. Loin de vouloir jeter le discrédit sur ce genre de gadget, il semble en revanche qu'une information adroite et explicite devrait accompagner ce genre d'offre. "Mais les clients se doutent bien qu'à un tel prix, ce n'est pas la même chose", entend-on rétorquer. Oui et non. Toutefois, la réalité (non virtuelle) est différente. Cette forme de VR a surtout pour résultat d'occulter toute découverte d'un effet réel et de qualité. C'est comme si l'on cherchait à faire découvrir de la très haute fidélité avec la plus rustique des micro-enceintes Bluetooth. Ne gaspillons pas les possibilités de la réalité virtuelle en montrant une réalité tronquée.

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- IT et numérique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :