Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La refonte annoncée de la ponction pour l'audiovisuel fait revenir le spectre de ce que les spécialistes baptisent avec élégance "assiette élargie"…

 

Ils pompaient, pompaient, pompaient.! Pas ces créatures vedettes d'un très vieux feuilleton télé, mais les adeptes d'une fiscalité basée sur le principe des vases (d'usagers) jamais complètement vides. Depuis des années, et même davantage, l'audiovisuel public français est un gouffre. Trou perpétuel auquel pas un politique n'a osé s'attaquer pour une seule et unique raison. Cette entité est tellement syndicalisée que la moindre étincelle pourrait y allumer des incendies difficilement maîtrisables. Si l'on ne joue pas avec ces allumettes-là, rien n'interdit de songer à colmater le trou. Comment.? Devinez.!

 

Au royaume du prélèvement obligatoire, une opportunité fait son chemin dans certains esprits qui entendent répéter à qui veut l'entendre que les écrans se sont multipliés chez les consommateurs. Et que de surcroît, ces derniers permettent de regarder la télé… Alors, l'idée de tous les taxer, sur ordinateurs, tablettes, smartphones, revient avec la même régularité que les frimas d'automne (en dépit d'un possible réchauffement etc…). Il ne faudrait pas se laisser aller à occulter les fondements des projets que les décideurs au plus haut niveau ont inscrits dans leur programme des mois prochains. On ne parle pas de réformer l'audiovisuel public, mais la redevance. Bizarrement, les échos de cette perspective réitérée tout récemment n'ont guère motivé les chroniqueurs.   

 

Soulignons donc d'emblée que si tous les écrans permettent de regarder des émissions de télévision, par un individu dont la physiologie est normale ne regarde plusieurs écrans en même temps. Aller de l'un à l'autre n'est qu'une variante du zapping, et multiplier la taxe par le nombre de récepteurs potentiels pose un souci pour les téléviseurs à double tuner, ou à PIP, bref, chacun a compris. Protester serait une bonne idée, mais on ne bloque ni le périphérique parisien, ni les dépôts de carburants avec des téléviseurs. Tout cela est-il suffisant pour laisser faire ?

 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- TV-Radios-Medias-Net, #- Grrr...! et cartons rouges

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :