Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De longs discours pour de beaux desseins ?

 

A part dans les rédactions de la presse écrite, où le kilogramme et le mètre cube sont depuis longtemps supplantés par les nombres de signes (ou espaces…!) en tant qu'unité de mesure reconnue par tous, deux seules générations en ont fait de même. La première était celle déjà ancienne des "pagers", d'où est née, bien avant le temps des mails et des tweets, une tendance à compacter le langage. Tout message à un correspondant est de cette façon devenu une sorte de code mi-rébus mi-énigme, à décrypter avec les yeux et un peu de gymnastique phonétique. Tout excès, et c'en était un, même dans la concision, entraîne tôt ou tard un renversement. C'est ce qui vient de se produire avec le doublement de la longueur des chaînes de caractères permise sur ce moyen de transmission à la mode. Car la messagerie ornée de son petit oiseau bleu n'est autre que ce second catalyseur des réductions physiques de textes évoquées il y a un instant.

 

Ce changement de règle constitue pourtant un sérieux pépin pour le monde politique, qui se régale à longueur de quinquennats de petites phrases supposées faire mouche, et qui était devenu très assidu à ce moyen de converser. Le voici désormais menacé par l'ouverture d'une corne d'abondance débordant d'adjectifs et d'adverbes, qui sont à celui qui écrit ce que la crème Chantilly est au pâtissier. L'excès peut vite devenir indigeste.

 

Puisque qu'il est question de Twitter, des tweets, des mots et des phrases, il nous sera sans doute pardonné d'évoquer une petite bizarrerie parmi tant d'autres dont la culture du franglais nous a fait cadeau. En électronique de loisirs (sur les écrans de DVSM, il fallait s'y attendre), et plus précisément en reproduction acoustique, un "tweeter" est un petit transducteur (certains disent improprement "haut-parleur") chargé de diffuser les sons très aigus. Il s'écrit avec deux "e" et non avec un "i" comme la marque commerciale déposée du système de messagerie rapide et réseau social objet de cet article. Mais est-il très loyal d'avoir baptisé de "tweets" avec deux "e", comme pour les aigus, les contenus expéditifs qui se faufilent dans les mailles ce réseau populaire ?

-RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -  

Tag(s) : #- C'est un avis, #- Sourires et clins d'oeil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :