Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les selfies ne sont pas que des clichés vides de sens et de contenu.

 

A l'occasion d'une interview publiée dans le Figaro Magazine, Jean-François Leroy, qui dirige le très intéressant rendez-vous annuel de Perpignan "Visa pour l'image"*, évoque les selfies dont la mode bat son plein. De cette "auto-photographie" dont la popularité s'est développée grâce à la propagation des smartphones, il remarque d'une manière peut-être un peu rapide qu'elle n'apporte pas d'information. Dans le contexte d'un univers consacré au photojournalisme, cette vision ne saurait faire l'objet du moindre reproche.

 

Depuis que la photo existe, des photographes ont poussé au plus haut niveau l'art et le savoir-faire en matière de saisie ce qui est l'actualité du monde et en deviendra l'histoire. De la scène de guerre à l'incident de quartier, ce qui sépare la vision d'un témoin quasi passif et la tâche consistant à relater est immense. Les deux mots couplés, photo et journalisme, révèlent la combinaison maîtrisée entre un geste technique (savoir exploiter un équipement plus complexe qu'on l'imagine) et le savoir relater. Il y a dans cette double compétence quelque chose de comparable à ce qui était jadis possible avec un porte-plume, puis l'est devenu avec une machine à écrire, et l'est aujourd'hui en utilisant un traitement de texte. Comme chacun l'imagine, le fait de disposer d'un stylo à bille ne suffit cependant pas à maîtriser la narration de l'information. La possession d'un smartphone ne transforme pas davantage son utilisateur en un professionnel sachant capturer, gérer et propager l'image.

 

Néanmoins, la possible distinction qui sourd de la remarque évoquée entre "ceux qui savent" et les autres n'est pas sans induire un léger soupçon à propos d'une fracture imaginée entre "photo d'en haut" et "photo d'en bas". Comprenons-nous. L'arrivée des téléphones preneurs de clichés a provoqué une extraordinaire progression de la pratique de la prise de vue, toutes formes confondues. Deux atouts servent de socle à cette montée en puissance : la photo est gratuite, et l'équipement est toujours à portée de main. Pourquoi s'en priver ? Si une proportion largement dominante de ces néo-photographes de l'ère numérique connectée, en somme, des "smartphotographes", restera probablement dans sa consommation la plus simple d'un geste devenu commode, le pourcentage de ceux qui chercheront à aller plus loin à toutes les chances de susciter un nombre de motivations. Bien plus important, compte tenu de l'immensité de la population touchée (pratiquement tout le monde), que ce que pouvaient faire naître les APN classiques et encore plus l'argentique. A condition, bien sûr, que ceux qui ont pour mission de vendre cette activité photographiante (au premier chef les enseignes qui proposent des équipements) ne se trompent pas de scénario. C'est à la photo d'aller vers ses nouveaux adeptes, et non l'inverse.

 

Il reste encore un commentaire (au moins) à ajouter à cette vision peut-être réductrice des selfies. Le photojournaliste a certes pour mission de rapporter une information. Il a de surcroît le droit de la traduire avec ce qu'il souhaite d'émotion, d'étonnement, d'indignation, ou autres formes de suggestion. Le photojournaliste n'est pas une caméra de surveillance. N'oublions pas que le journalisme comporte constitutionnellement un droit de critique, seul l'abus de celui-ci étant légalement répréhensible. Mais toute image n'est-elle pas destinée principalement à ceux qui pourront la regarder ? (Même si celui qui la regardera n'est autre que celui qui l'a capturée ...) Une information peut en cacher une autre. Et ce qui pour les uns est supposé sans information peut pour d'autres en receler une, plusieurs, voire une infinité.

 

* Visa pour l'Image est "le" Festival consacré au photojournalisme", un événement organisé par Images Evidence chaque année à la rentrée de septembre, se déroulant à Perpignan (66). 

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Expos et salons, #- Photo et vidéo

Partager cet article

Repost 0