Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LOISIRS NUMÉRIQUES : les autoroutes ont changé de trafic, le divertissement y remplace l'information.

 

A défaut de provoquer des chocs, les mots et les expressions qu'ils composent sont révélateurs. La preuve avec un "Futur" qui reste présent.. Chacun se souvient des l'ère des vidéoclubs, génération du début des années 80 aussi expansive que certaines mousses en bombes, par laquelle les consommateurs sont entrés dans l'ère où ils pouvaient, enfin, le soir au salon, regarder quelque chose d'autre que le rikiki menu proposé par les seules trois chaînes, bientôt presque totalement colorées, de la télévision française. Génération de boutiques qui s'est par la suite résorbée sous les effets conjugués de la disparition des magnétoscopes, de l'émergence des bouquets TV et des multiples moyens de se procurer des contenus qui ont proliféré. Parmi ces loueurs de soirées vidéo, l'enseigne Vidéofutur a longtemps résisté au point de ne jamais disparaître totalement.

 

Elle est aujourd'hui la marque sous laquelle Vitis distribue ses produits.

Vitis se définit comme :"un acteur des autoroutes du divertissement". Cette simple formule résume assez bien l'évolution des marchés comme celle des états d'esprit. Quand les ingénieurs et autres experts d'un futur numérique arrivant sur terre par l'informatique parlaient de l'avenir, ils évoquaient l'air grave et prometteur les "autoroutes de l'information". Formule tombée dans l'oubli, affublée d'un double sens trompeur, puisque pour un profane, il pouvait davantage s'agir de véhiculer de l'information telle que celle entendue au journal télévisé ou lue sur papier que d'un journal animé d'un flux transmettant vite des quantités massives de données. Dans cette vision, se profilaient les silhouettes de cadres et de décideurs en costumes gris acier, affairés à l'élaboration de stratégies fort éloignées des films et des séries qui titillent l'appétit des adeptes des loisirs numériques connectés de 2017. C'était l'époque où l'ordinateur n'avait, pour tout individu sérieux, qu'un avenir professionnel, loin du grand public.

 

Aujourd'hui, tout observateur peut constater que ces chemins servent principalement à véhiculer des contenus récréatifs. Nous y sommes. Et Vitis est tout simplement (c'est une expression) un fournisseur d'accès au très haut débit via la fibre et de contenus. Travaillant dans le cadre du Plan France THD qui vise à couvrir le territoire par cette voie rapide, la société lance la commercialisation de son offre baptisée "LA FIBRE Videofutur" en Seine-et-Marne, sur le réseau d’initiative publique Semafibre 77 exploité par Covage. Cette initiative cible près de 40 000 foyers sur une cinquantaine de communes dont Provins, Bois-le-Roi, Presles-en-Brie, Poigny, Neufmoutiers-en-Brie, Condé-sainte-Libiaire, Le Chatelet-en-Brie, La Ferté-Gaucher, Nangis...

 

- RETOUR VERS TOUTES LES INFOS -

 

 

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- TV-Radios-Medias-Net
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :