Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a-t-il encore des responsables inspirés chez celui qui avait mis le monde de l'ordinateur à sa botte ?

Cela n'a rien d'une surprise. Chacun s'attendait à voir le système d'exploitation dédié à la mobilité de Microsoft terminer son passage sur terre par un flop consommé. C'est fait. La firme a annoncé la fin du support de cet OS. Plus globalement, c'est l'ensemble de l'approche du monde de la mobilité connectée qui s'avère un désastre. Du rachat des mobiles de Nokia, jusqu'à ce jour et cet épilogue, en passant par des tablettes qui ont bien du mal à faire… surface, celui qui se croyait imbattable grâce à sa gigantesque puissance aura littéralement fait l'inverse d'un carton plein dans ce qui est devenu la révolution de ce début de siècle. Et si des Windows

(10) animent beaucoup d'unités centrales, des utilisateurs encore nombreux restent cramponnés à leur vieux XP, le parcours dans ce domaine n'a pas non plus été un long fleuve tranquille depuis l'avènement de Vista.

Redmond a confirmé les suppressions de postes dont le vent nous avait rapporté la perspective (lire ici), et il serait étrange de ne pas rapprocher ces conséquences d'une passe pour le moins catastrophique. Voilà qui rappelle que dans l'industrie, tout dominateur puissant doit reconstruire chaque jour ses bonnes raisons d'exister. Nous avions eu voici quelques saisons l'audace de poser une question cruelle : Microsoft peut-il disparaître ? Il serait plus pertinent de s'interroger sur la capacité du groupe créé par Bill Gates de survivre, si rien ne vient changer des stratégies dont on ne peut que constater les dégâts.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- IT et numérique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :