Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 2000, le centre commercial Val d'Europe, dont s'inaugure l'agrandissement aujourd'hui, constituait un événement pour la distribution en France. DVSM vous ouvre les pages de quelques-unes de ses archives photographiques.

Une façade qui reste pareille à elle-même. Les visiteurs venant inaugurer le centre ne seront pas dépaysés, ses habitués non plus. Il faut un regard attentif pour apercevoir l'impressionnante structure vitrée qui abrite le nouvel espace. Un peu comme aujourd'hui (quelques enseignes n'ouvriront que cet été), mais dans une ambiance plus "chantier", les créateurs qualifiaient l'ouverture "soft opening", en clair, on ouvre alors que tout n'est pas terminé.

Globalement, cette belle galerie en tenue d'origine reste bien présente dans le centre agrandi et qui a été très logiquement sujet à un lifting général par endroits plus marqué.

L'hypermarché Auchan, pièce majeure dans l'ensemble, était non seulement l'hyper de l'an 2000", mais aussi l'ultime GSA autorisée pour un moment. Gérard Mulliez, fondateur et alors encore capitaine dans la galaxie articulée autour de l'association familiale, est en personne au cœur de l'événement, surveillant chaque détail.

Alors Directeur général d'Auchan, Francis Cordelette est lui aussi très présent. Une opportunité pour des journalistes ayant profité de cette occasion pour venir l'interroger en face à face sur un sujet plus épineux. L'épisode de la vache folle est à ce moment en pleine actualité, et ils ont appris qu'une pièce de bœuf sous emballage a été trouvée à l'hypermarché Auchan de Petite Forêt, près de Valenciennes, avec une traçabilité suspecte. Mais l'une des grandes "affaires" de cet an 2000 est l'effervescence qui règne dans le domaine des logiciels pour ordinateurs, dont Francis Cordelette nous présente l'offre maison, particulièrement étendue.

L'ouverture de Val d'Europe prenait aussi place dans une ambiance effervescente autour des premiers grands développements d'Internet. L'offre qui paraît bien démodée aujourd'hui était exprimée en francs. L'euro se préparait, mais n'avait pas encore fait surface.

 

Elément important, la restauration avait été regroupée dans un mall spécifique, formule qui depuis a été largement reprise dans de nombreux centres, construits ou rénovés. Le décor est aussi très "métallique". Le promoteur (Cégécé) avait en quelque sorte testé ce style dans un centre commercial de Bègles, près de Bordeaux. L'atmosphère "Pavillon Baltard" y était très agréable. Dans sa version actuelle, le kiosque à musique a disparu (dommage) et le métal a reçu une peinture grise clair certes mode, mais qui ne soulève pas notre enthousiasme.

Mais c'est tout autour du centre que le décor s'est le plus métamorphosé. Une ville à part entière est sortie de terre, La route de campagne permettant de venir au centre depuis Lagny s'est transformée en une large artère urbaine à 4 voies, avec des zones d'activité, des espaces commerciaux, une unité hospitalière géante, et de très nombreux foyers sont venus résider dans les milliers de logement neufs construits aux alentours, avec des quartiers créés de toute pièce aux allures volontairement inspirées de l'architecture haussmannienne.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #Le terrain

Partager cet article

Repost 0