Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les chaînes vont être rebaptisées et l'étrange marque Pluzz tire sa révérence. Ouf !

Une molécule de simplification dans un océan de choses plus compliquées, ça fait du bien. Des choses qui sont surtout compliquées pour le grand public, bien sûr, dans un univers de l'électronique et du numérique où les concepts inédits sont un peu stupidement emballés dans un vocabulaire pseudo franglais, ou parsemés de néologismes qui, tous ensemble, font plus perdre de ÇA que ne l'imaginent bien des décideurs. Pourtant, dans sa finalité, c'est uniquement le très grand public qui est visé et ses actes d'achats. Un client qui ne comprend pas n'est par un consommateur apte à accomplir un acte d'achat.

Globalement, l'arrivée d'un patronyme commun, France.tv, ne va pas bouleverser les choses, car les appellations (France 2, 3, 4 etc.) étaient assez transparentes. En revanche, et alors que, contrairement aux idées reçues, la vidéo de rattrapage tout comme la VOD et la SVOD ne se développent pas avec autant de vigueur qu'on pourrait le souhaiter (nous l'évoquions très récemment), annoncer aux spectateurs qu'un programme pourra être revu sur France.tv sera nettement plus intelligible que sur Pluzz. Les "c'est quoi ça" et les "ça se trouve où" n'auront pas été rares, pas plus que les "comment ça s'écrit". Nous sommes loin de prendre le commun des mortels pour des imbéciles, mais nous avons conscience de cette réalité encore très présente, notamment grâce à des immersions régulières dans les rayons de la France profonde. En revanche, chapeau bas à celui ou ceux qui avaient pondu et su imposer un logo aussi vocabularo-exotique.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- C'est un avis, #- TV-Radios-Medias-Net

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :