Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sous l'impulsion de quelques co-fondateurs et d'une illustre marque japonaise, une fondation s'implique dans la mise en valeur de l'analogique, et montre une station d'écoute idéale à travers le monde.

Selon de nombreux audiophiles et mélomanes, en dépit de leurs immenses qualités, les technologies numériques ne parviennent pas à produire un rendu comparable à ce que permettait -et le fait encore- l'analogique, à travers le disque vinyle et une électronique classique de haute performances. Certes, le bon vieux disque a conservé quelques défauts majeurs : nid à poussière "audible", fragilité mécanique, diaphonie modeste- en stéréo-, sans oublier sa taille qui, à l'heure de la miniaturisation, justifie qu'ait été créé le terme "encombrement". Mais ses qualités sont incomparables aux yeux (et surtout aux oreilles) d'un nombre croissant d'amateurs. Il ne s'agit assurément pas d'un effet "placebo" ni d'une foi du charbonnier. Trop d'individus ayant une grande expérience de l'écoute, professionnels et amateurs, se retrouvent sur ce même constat pour qu'il ne s'agisse que d'une simple tendance à la mode.

D'ailleurs, techniquement, cette supériorité peut se justifier, dans le sens où toute onde sonore originale est, au point ultime de sa reproduction, restituée sous sa forme première, l'oreille humaine ne pouvant pas être "numérisée". Alors que le numérique applique à cette onde un traitement, même de très grande perfection technologique, le numérique se contente de la reproduire au plus proche possible de l'identique. Les spécialiste de la hi-fi (industriels, labos, etc.) ont durant des décennies poussé leurs matériels dans les plus ultimes retranchements au prix, il est vrai, de quelques dépenses substantielles.

Puisées dans le sillon d'un vinyle, les vibrations sont transmises à une électronique qui les amplifie, sans les saucissonner avant de les reconstruire. Pourrait-on oser une comparaison en affirmant que le son numérisé est au son naturel ce que la viande reconstituée est au chateaubriand ? C'est fait, nous osons !

Il reste que cette qualité doit être non seulement défendue, mais aujourd'hui, soutenue par une promotion efficace qui en autorise la découverte ou re-découverte. S'il n'est pas question de convertir 100% des terriens à ce plaisir ultime de l'écoute, alors que du MP3 au son Hi-Res, les utilisateurs sont aujourd'hui presque tous imprégnés d'audio digitalisée au point d'être convaincus qu'il n'existe rien d'autre, il est important de maintenir ce qui est une référence, un point de comparaison.

Voici à quoi s'emploie "l'Analogue Foundation". Cette association a été fondée par des spécialistes de la musique et de la technique, ainsi que par la firme nippone  Audio Technica, (tout est détaillé ici), industriel spécialiste qui s'est hissé au plus haut niveau dans le domaine des cellules de lecture pour disque et des casques. L'Analogue Foundation a conçu une station d'écoute (listening station) composée d'éléments choisis pour leurs performances extrêmes. Et elle fait écouter, seule véritable manœuvre pour faire découvrir et convaincre des adeptes.         

Au fil de sa tournée, après une escale londonienne, son passage à Amsterdam s'est concrétisé (photo) dans un jardin botanique historique (Hortus Botanicus, créé en 1638). C'est une activité qui mérite d'être saluée. Elle contribue à remettre en bonne place ce qui a malheureusement bien trop été occulté dans la diffusion des équipements audio et hi-fi : la qualité sonore. Laquelle, de surcroît, n'est pas nécessairement liée à des coûts extrêmes. Alors que de nombreux distributeurs ne savent plus quoi inventer pour retrouver des courants d'affaires associés à une bonne profitabilité, cette démarche ne vise rien d'autre qu'un plaisir purement physiologique, quelque chose que tout chaland peut percevoir lors d'une démonstration bien réalisée, sans besoin d'une quelconque explication. Ecouter comme il aime… Simple, non ?

La tournée de l'Analogue Foundation : après Londres (juillet 2016), Amsterdam (septembre 2016) et Barcelone (mars 2017), viendra l'étape de Paris en mai 2017 et Berlin en juin prochain.

RETOUR VERS TOUTES LES INFOS

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Son HR et Home cinéma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :