Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le traditionnel pointage sur les fortunes place à nouveau le co-fondateur de Microsoft au top du top mondial. 

"Bill Gates n'est pas malheureux !" en déduiront bien des quidams en lisant et, pour beaucoup, en rêvant de la grosse tirelire de ce célèbre animateur de startup qui a su faire monter sa mayonnaise. Pas malheureux financièrement ne veut pas forcément dire que cet homme, le plus riche du monde, est forcément le plus heureux. Comme c'est souvent le cas à propos des individus ayant réussi, le lieu commun consiste à dire, vieux refrain peut-être pas totalement dépourvu d'un soupçon de jalousie, qu'il serait moral de redistribuer tout ça aux autres. Qui, reconnaissons-le, n'ont eu ni le talent, ni le courage, ni la chance, trois éléments indispensables, et pas la volonté de se bouger le c.. pour en arriver là. 

Pour une fois, les chiffres sont simples et permettent de faire, à la louche (grosse louche même) une simulation propre à tempérer les ardeurs. La fortune de ce héros de l'ordinateur se monterait présentement à environ 80 milliards de dollars et, coïncidence arithmétique commode, les humains sont au nombre de presque 8 milliards. En partageant avec "tout le monde" à parts égales, son bas de laine ne permettrait donc de donner à chaque locataire de notre belle planète bleue qu'environ 10 dollars. Une fois pour toutes. Tout ça pour ça ! Chacun pensera ce qui lui plaira de cette rapide évaluation, mais avouez qu'en rendant pauvre ce super riche, le partage n'empêcherait pas les pauvres de le rester. Etendue à l'ensemble des fortunés en tous genres, cette répartition débordante de générosité ne ferait guère mieux. Et, pire, il n'y aurait plus personne capable d'investir quelques milliards pour développer de nouveaux projets...

RETOUR A TOUTES LES INFOS     

Tag(s) : #L'info en temps réel, #- Sourires et clins d'oeil

Partager cet article

Repost 0